Cameroun – Initiative: Le document contenant la proposition de modification consensuelle du code électoral est prêt !

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Nov-2021 - 16h59   8874                      
41
Les participants à la réunion de Yaoundé Facebook
Le secrétariat technique chargé de rassembler les contributions des uns et des autres annonce qu’il va être présenté aux parties prenantes ainsi qu'à l'opinion publique nationale et internationale le 24 Novembre 2021 à Yaoundé.

Ce sera l’aboutissement d’un travail collectif entamé le 31 Mars 2021 et qui a réuni plusieurs formations politiques de l’opposition et des membres de la société civile autour de la présidente de l’Union Démocratique du Cameroun Patricia Tomaino Ndam Njoya, véritable animatrice des travaux. Le 24 Novembre 2021 de 11 heures à 14 heures aura lieu au Hilton Hotel de Yaoundé la présentation du document qui contient la proposition de modification consensuelle du code électoral camerounais. Le secrétariat technique de la plateforme des leaders des partis politiques a convié les parties prenantes et d’autres invités à cette cérémonie.  

Le Mouvement Progressiste, le  Mouvement pour la Renaissance du Cameroun,  le Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale,  le Social Democratic Front, l’Union Démocratique du Cameroun, l’Union des Mouvements Socialistes et l’United Socialist Democratic Party vont se retrouver mercredi prochain. Ce sont ces formations politiques qui, à l’initiative des partis de l’opposition représentés à l’Assemblée Nationale,  sont à l’œuvre depuis le 31 Mars 2021.

Ce jour-là, ils posaient les bases des discussions destinées à contraindre le gouvernement à réformer le Code électoral. Ils disaient être  «conscients qu’il existe de nombreux désaccords sur plusieurs dispositions du Code électoral  en vigueur, ainsi que des dispositions obsolètes, des contradictions et des vides juridiques, ce qui fait obstacle à la plénitude de l’exercice d’un droit fondamental, le droit de vote, puis, à l’éventualité d’une alternance pacifique et démocratique»,

Le processus aura connu plusieurs étapes. Après la première rencontre au siège de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC) s’en est suivie la collecte des propositions compilées et présentées aux participants au début du mois de Juin. Il y a eu ensuite la consolidation  du  document des Amendements Consensuels à apporter au Code Électoral actuel.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique