Cameroun - Innovation: L’institut Universitaire Technologique de l’Université de Douala fabrique désormais des «Thermo-flashs»

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Jun-2020 - 11h38   2726                      
3
TermoFlash archives
C’est l’œuvre des étudiants du département de Génie industriel et maintenance.

Dans le souci de contribuer de manière efficiente à la lutte contre la pandémie du Coronavirus, l’université de Douala se déploie à sa manière. C’est ainsi que les étudiants de cette université, spécialement ceux du département de Génie Industriel et Maintenance ont mis sur pied un thermo-flash made in Cameroon.

«En ce mois de juin 2020, l’Institut universitaire de technologie (IUT) de l’université de Douala vient de franchir un nouveau palier dans son offre de produits participant au plan de riposte national contre la nouvelle maladie à coronavirus… en effet, l’IUT de Douala fabrique désormais des thermo-flashs. Une nouvelle solution locale concrétisée par des étudiants du département Génie industriel et maintenance, issus du pool d’incubateurs mis en place au sein de l’établissement», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 16 juin 2020.

D’après un membre de l'équipe qui a fabriqué le thermo flash made in Cameroon, la mise sur pied de cette innovation part de ce que: «nous avons constaté que les thermo-flashs importés se faisaient de plus en plus rares sur le marché», lit-on.

Le thermo flash made in Cameroon fonctionne «grâce à la technologie infrarouge qui permet de prendre la température à distance: la fourchette de température qui varie de -50° à +300° et donc peut servir non seulement sur les êtres humains mais aussi sur les objets et autres; la présence d’un laser qui sert de curseur et permet de mieux localiser la cible lors de la prise de température», poursuit ce chercheur

Le journal précise que pour l’instant, ce n’est qu’au sein du campus de l’université de Douala que ce thermo flash est utilisé. Mais, que l’établissement  a déjà reçu une commande du port autonome de Douala.

Avant le thermo flash, l’université de Douala s'était déjà illustré deux mois plus tôt dans cette lutte contre le Coronavirus, avec la fabrication des gels hydroalcooliques.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique