Cameroun - Innovation: L’Université de Yaoundé I fait le point du projet YABINAPA, mis sur pied en collaboration avec l’Université de Bielefeld en Allemagne pour valoriser les plantes médicinales

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Feb-2020 - 11h35   2339                      
0
Les responsables du projet YADINAPA et ceux de l'Université de Yde I Paul ClaudeTjeg
Ce mercredi 12 février 2020, une réunion d’évaluation a eu lieu à cet effet dans un amphithéâtre de l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé.

Trois ans après son lancement, le projet YABINAPA (Yaoundé-Bielefeld Graduate School for Natural Products with antiparasite and antibactérial activity), fruit de la coopération entre l’Université de Yaoundé I et celle de Bielefeld en Allemagne, est désormais dans sa phase de concrétisation.

Pensé comme un laboratoire de recherches, un pont entre les chercheurs camerounais et allemands dans l’optique de mener des recherches sur les plantes médicinales devant aboutir à la production des médicaments en faveur de la population, ledit projet présente déjà des avancées considérables. On a pu s’en apercevoir le mercredi 12 février 2020, lors de la réunion d’évaluation organisée par l’Université de Yaoundé I dans un amphithéâtre de l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé.

«YABINAPA regroupe des chercheurs de plusieurs universités. Il est très important, une fois l’an, de réunir ces experts et les étudiants, d’évaluer le travail effectué, d’adopter de nouvelles stratégies et surtout de discuter comment faire pour disséminer», a déclaré le professeur Lenta, coordonnateur du projet, et par ailleurs enseignant de chimie à l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé.

A en croire ce dernier, à ce stade du projet, les résultats sont déjà palpables  «Nous avons fait le screening de beaucoup d’espèces et nous avons quelques candidats. Nous avons même déjà eu à formuler des savons antibactériens, antifongiques, des pommades anti-inflammatoires qui sont prêtes pour des essais cliniques. Les recherches avancent et ceci sur la base des résultats obtenus dans nos laboratoires depuis 3 ans. Ça fait 3 ans que nous travaillons, nous sommes sur la bonne voie», a-t-il ajouté

Le professeur Jean Emmanuel Pondi, qui représentait le recteur de l’Université de Yaoundé I, lors de la réunion d’évaluation sus-évoquée nourrit également de grands espoirs pour ladite initiative.

«Il s’agit d’un projet de coopération entre l’université de Yaoundé I et l’université de Bielfeld autour d’un projet de plantes médicinales qui sont systématiquement et scientifiquement traitées par des chercheurs. C’est une coopération qui est soutenue par l’ambassade d’Allemagne et bien-sûr par la DAD qui est la branche de coopération de l’Etat allemand. Ce que nous célébrons aujourd’hui, ce sont les résultats. Je crois que vous avez déjà pu les voir sur la table. Nos étudiants sont innovateurs, ils sont appliqués… Ce projet est exemplaire parce que l’Allemagne vient dans cette coopération avec un esprit ouvert. Non pas pour nous inculquer des connaissances du haut vers le bas, mais plutôt dans une coopération horizontale. C’est-à-dire, ils sont ouverts à nos propositions. En termes de plantes médicinales, l’Afrique a beaucoup à apprendre aux autres. Ils sont ouverts à cet apprentissage. Et c’est cette symbiose qui donne les résultats que nous voyons» s’est-il réjoui.

Rappelons que le projet YABINAPA  qui a bénéficié d’un financement  de 2 millions d’Euros, soit 1 milliard 310 millions de FCFA, doit en principe s’achever cette année.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique