Cameroun - Innovation: Un jeune camerounais développe une application qui permet de répertorier les cas de Coronavirus retrouvés dans chaque ville du pays

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Apr-2020 - 09h52   3236                      
5
Des tablettes archives
Franklin Nguegang, âgé de 28 ans, utilise les informations publiées sur le compte Twitter du ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda.

«L'application permet de visualiser une carte interactive du Cameroun sur laquelle sont répertoriés les différents cas retrouvés de la maladie et ceci par ville, d’afficher des graphes montrant le taux d'infectés par ville ainsi que des nouveaux cas des derniers jours», explique Franklin Nguegang dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 2 avril 2020.

Pour faire ce travail, l’ingénieur en développement informatique affirme qu’il utilise les informations publiées sur le compte twitter du ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda et le site de l’OMS.

«Je me suis concentré principalement et pas uniquement sur le compte Twitter du ministre car, depuis le début du Covid19 au Cameroun le compte du ministre était celui qui fournissait le plus rapidement les données de surcroît détaillées… mais celui-ci ne fournit que des informations globales sur le Cameroun. Or, pour mon application j’ai besoin au moins des nouveaux cas et des villes concernées, pour pouvoir générer des résultats plus utiles et les placer géographiquement sur une carte, pour que ces données soient plus utiles à un utilisateur quelconque».

Des informations publiées dans la presse locale constituent également une source d’inspiration. «Ainsi, on a un suivi des nouveaux cas, le taux de progression journalier de la maladie, des statistiques d'augmentation de cas…».

Grace à cette application, soutient-il, «tous les camerounais ainsi que l’Etat Camerounais auront une vue d'ensemble du suivi du Covid-19».

Si les informations sont accessibles à tous dans le monde entier, il précise  que l’application vise surtout  «les Camerounais vivant au Cameroun pour que même étant en confinement, ceux-ci puissent avoir toutes les données sur la maladie autour d’eux, d’avoir toutes les anciennes données et en plus de suivre l’info sur la maladie au jour le jour, avoir toutes les infos durant son existence au pays… Elle vise aussi à aider l’État camerounais à avoir toutes les données de l’évolution de la maladie dès le premier jour jusqu’à la fin et les fournir au peuple, lui permettant ainsi de se concentrer sur la lutte contre cette maladie. Le site permet aussi à la diaspora camerounaise de pou- voir suivre l’évolution de la maladie au pays».

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique