Cameroun - Insécurité : De jeunes délinquants sèment la terreur dans la ville de Douala

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Nov-2019 - 13h03   1016                      
0
Les violences urbaines qui ont commencé le vendredi 1er novembre 2019 dans le quartier sensible de New-bell, se sont prolongées hier samedi 02 novembre à Akwa, le quartier des affaires dans la capitale économique.

 

Ce dimanche 03 novembre 2019, le gouverneur de la Région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, se rendra en mi-journée dans la salle de réunion du Cercle municipal de New-bell pour une réunion de crise en présence des forces de l’ordre et les représentants des populations. A cette occasion, indique un proche collaborateur du gouverneur, ce dernier lancera un appel au calme et a l’apaisement, avant de présider une causerie pour sensibiliser les populations de l’arrondissement de Douala 2e. Cette commune est l’épicentre des violences urbaines qui ont semé la peur dans la capitale économique pendant 48 heures.

Tout serait parti d’une dispute entre une habitante du quartier Ngonsua-New-bell et un habitant du quartier Ancien étage, toujours à New-Bell. Pour venger l’un des leurs, les jeunes des deux quartiers, armées de couteux et de machettes, se sont affrontés le vendredi 1er novembre avant d’être séparés par les forces de maintien de l’ordre. Les chefs des deux quartiers ont été mis à contribution pour calmer leurs sujets. Les discours d’apaisement sont tombés dans les oreilles des non entendants car, le lendemain samedi, les protagonistes se sont à nouveaux affrontés, poussant encore les forces de l’ordre à déployer les grands moyens pour éviter le pire. Toutefois, plusieurs personnes ont été blessées pendant dans les affrontements.

Et comme l’occasion fait le larron, certains hors-la-loi ont profité de cette ambiance délétère pour agresser des passants dans des quartiers limitrophes comme Nkolmondon et Akwa.

Le bilan officiel des violences urbaines qui ont ainsi secoué certains quartiers de la ville de Douala, n’est pas encore disponible mais le gouverneur a tenu à démentir la rumeur qui a laissé croire que les affrontements au quartier New-Bell opposait des ressortissants Bamoun de la Région de l’Ouest aux musulmans du septentrion qui résident en grand nombre au lieudit Ancien étage.

« Il n'y a aucun affrontement intercommunautaire à New-Bell, jusqu'à cette heure. Les forces de maintien de l'ordre ont occupé le terrain et dressent le constat d'une manipulation des populations de New-Bell et Nkonmondo. Les gens munis de couteaux ou machettes ont été dispersés. Le calme règne dans ce secteur depuis hier 20h30mn » a expliqué le Gouverneur Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

Depuis la semaine dernière, le pic d’insécurité est atteint dans la capitale économique. Les populations sont agressées de jour comme de nuit dans les quartiers Bepanda Omnisport, Akwa, Makepe, Logpom, Bonamoussadi, etc.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique