Cameroun - Insécurité: Plus de 30 000 armes légères et de petit calibre en circulation au Cameroun

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Oct-2020 - 15h28   2271                      
1
Ce chiffre a triplé en l’espace d’une décennie.

Désigné parmi les pays pilotes de la stratégie de l’Union Africaine visant à faire taire les armes en Afrique à l’horizon 2020, le Cameroun a officiellement lancé ce lundi 19 octobre 2020, son «mois de l’armistice».

Au cours de la cérémonie de lancement, Lejeune Mbella Mbella, le ministre des Relations Extérieures (MINREX), a réitéré la détermination de notre pays à réduire significativement la circulation illicite des armes légères et de petit calibre sur son territoire.

Selon les données du Conseil Economique et Social de la Commission de l’UA, plus de 30 000 armes légères et de petit calibre sont en circulation de façon illicite au Cameroun. Avant 2010, ce nombre ne dépassait pas 10.000 armes.

A l’origine de cette situation, la multiplication des foyers de tensions dans le pays. En bonne place, la guerre dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les incursions meurtrières du groupe Boko Haram à l’Extrême-Nord ou encore la présence des rebelles centrafricains à l’Est du pays.

Sur le continent, les armes légères et de petit calibre en circulation sont évaluées à environ 40 millions. «En Afrique, il y a une sorte de recyclage des armes d’un conflit à un autre. C’est pour cela que lorsqu’il y a un conflit armé dans un pays, on doit s’attaquer avec force pour que les armes soient collectées et détruites», indique Ivo Richard Fung, directeur adjoint chargé du désarmement au Bureau des Nations Unies.

Le diplomate onusien fait savoir que les Etats doivent travailler ensemble pour éradiquer le phénomène. «Parce que la question n’est pas seulement nationale, elle est sous régionale et mondiale», explique M. Fung.

A ce sujet, il faut dire que notre pays assure en ce moment, la présidence de la première Conférence des Etats-parties à la Convention de Kinshasa sur le contrôle des armes légères et de petit calibre en Afrique Centrale.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique