Cameroun - Insécurité: Trois preneurs d’otages abattus par l’armée à Belel (Adamaoua)

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2019 - 17h25   3765                      
7
Cameroun: Ville de Ngaoundere Archives
L’opération a également permis de libérer trois otages, dont une fille de 12 ans, et de récupérer un important stock d’armes et de munitions.

Des éléments du Bataillon d’Infanterie Motorisé (BIM), ont mis en déroute un groupe de preneurs d’otages dans la ville de Belel, située à une centaine de kilomètres de Ngaoundéré, la capitale régionale de l’Adamaoua. L’information révélée par le site Adamaoua24.com, est reprise par  le quotidien Mutations disponible en kiosque ce 11 janvier 2019.

Dans la journée du 9 janvier, apprend-on, les éléments du BIM ont lancé un assaut dans un campement d’une bande armée. Notre confrère relate qu’«après un ratissage dans le village Carrière, situé à une quarantaine de km de Belel et à 15 km de Mbang-Rey, les soldats du BIM encerclent les hors-la-loi. Un échange nourris de coups de feu s’en suit…Pris en tenaille, les criminels tentent de prendre la fuite. Peine perdue ! Ils sont rattrapés par les balles des forces de défense camerounaise. Trois preneurs d’otage sont abattus».

Au cours de l’assaut, un important stock d’armes et de punition a été saisi. L’opération a également permis de libérer trois otages, tous de la même famille. Il s’agit d’Aladji Hammadou Karlawal, son épouse, Mamma Mairamou ainsi que leur fillette de 12 ans, Hadidjatou. Selon des sources sécuritaires, les malfrats abattus, étaient de nationalité centrafricaine.

Fred BIHINA

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique