Cameroun - Jean-Pierre Bekolo: «Les artistes camerounais sont réduits à attendre le farotage»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Oct-2018 - 03h46   4135                      
13
Jean Pierre Bekolo Obama Le Monde
Le cinéaste s’est engagé à soutenir le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) dont le leader, Maurice Kamto, a signé le «Pacte culturel» qu’il lui a proposé afin de sortir l’artiste camerounais de la mendicité.

Jean-Pierre Bekolo dit soutenir le tireur de pénalty, parce qu’il est le seul candidat à la présidentielle du 7 octobre prochain à signer le «Pacte culturel» rédigé en 10 points, qu’il a proposé aux neuf candidats en compétition pour la conquête du palais d’Etoudi pour changer la situation des artistes au Cameroun.

Ainsi donc, Jean-Pierre Bekolo, tout comme lui appelle les artistes et toutes les personnes impliquées dans la culture ou intéressées par elle à œuvrer pour le changement de leur situation en votant pour celui qui s’est engagé par ce pacte à changer leur sort et la situation de l’art au Cameroun.

«Nous sommes des cinéastes, nous sommes dans la culture, nous voulons que la situation dans ce secteur change. Quoi de mieux qu’un contrat pour obtenir l’assurance que le candidat va respecter ses engagement ? Maurice Kamto a accepté ce principe et s’est engagé en signant», explique-t-il dans une interview accordée à Le Jour ce mardi.

A la question de savoir si le RDPC acceptait ses conditions il aurait la même attitude, l’auteur du célèbre film «Quartier Mozart» répond «Non». Et pour cause: «le mépris que vivent les artistes dans ce pays est révoltant. Ils sont réduits à attendre le «farotage», à faire la manche. Pourtant, leur contribution pour notre pays est plus importante que celle de ceux qui sortent de l’ENAM», explique-t-il.

Jean-Pierre Bekolo ne manque pas l’occasion pour dire le bien qu’il pense de Maurice Kamto. «Si Maurice Kamto est celui qui a signé notre pacte ce n’est pas par hasard. Ça montre d’abord qu’il fait ses devoirs, qu’il s’en remet aux spécialistes et qu’il a les bras tendus. Je pense qu’il y a un candidat dont on est sûr qu’il fera mieux que lui, je parle de celui qui vient de passer 36 ans à gérer la culture avec les résultats qu’on connait. Kamto est un candidat sérieux et crédible qui peut vraiment faire la différence et relever notre pays».

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique