Cameroun - Justice: La police judiciaire française convoque les leaders de la BAS

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2019 - 13h29   12802                      
30
Membres de la BAS archives
Ils sont appelés à s’expliquer sur les activités de cette organisation née lors du scrutin présidentielle d’octobre 2018.

Thiam Abdoulaye, allias Calibri Calibro, présenté comme un des leaders de la Brigade Anti-Sardinards (BAS), est attendu le 14 août 2019 dans les services de la police judiciaire française à Paris, renseigne un communiqué publié par la coordination de cette organisation créée au cours de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun.

«Pour ouvrir le bal, le général Wanto fût en premier, comme son rang de doyen dans cette lutte l'aurait ironiquement indexé, convoqué le 11 Juillet 2019 chez le procureur, et cette semaine, c'était au tour de plusieurs autres combattants dont certains souhaiteraient pour des raisons dépendantes (sic) de leur volonté, de (sic) garder l'anonymat», précise le communiqué.

Ils doivent s’expliquer sur un certain nombre d’activités menées par cette organisation sur le sol français depuis près de 10 mois.

Le 26 janvier 2019, des personnes revendiquant leur appartenance à la BAS, s’étaient introduites au sein de l’ambassade du Cameroun à Paris et y avaient commis des actes de vandalisme.

«Comme nous l'avions souhaité et surtout espéré en posant expressément et stratégiquement des actes juridico-administratifs sur le sol Français, se déclenche ainsi donc, un processus judiciaire sans précédent, qui nous mènera inéluctablement vers le procès de la tyrannie criminelle de Biya Paul en France», se réjouit la cellule de coordination de la BAS, qui en profite pour réaffirmer sa détermination à mener la lutte contre le pouvoir de Yaoundé.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique