Cameroun - Justice: Trois anciens responsables de la société Le Bus poursuivis pour détournement présumé de 330 millions de FCFA

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-May-2019 - 16h40   4529                      
5
Société Le Bus TIC Archives
Ils sont accusés d’avoir ruiné la défunte société de transport urbain, Le Bus.

Après la faillite, le procès. Une bataille judiciaire oppose le ministère des Finances (MINFI) à trois anciens responsables de la défunte société de transport urbain, Transnational Industries Cameroon Le Bus, en abrégée Le Bus. L’entreprise est en liquidation aujourd’hui. Il s’agit de Arenda Lal Karsanhai, ancien directeur général, Samuel Anjoh Mboe, ancien contrôleur financier et de M. André Fouda Fouda.

L’hebdomadaire Kalara en kiosque le 13 mai 2019 rapporte qu’ils ont été traduits devant le Tribunal Criminel Spécial (TCS) pour répondre de supposées malversations financières et comptables orchestrées pendant leur gestion entre 2005 et 2016. Les trois hommes sont en fuite.

Le 29 avril dernier, le ministère public a présenté au tribunal son réquisitoire final. Il requiert la culpabilité des trois accusés dans le détournement présumé des deniers publics à hauteur de 330 millions de FCFA. La procédure judiciaire à leur encontre tire son origine d’une mission du Contrôle Supérieur de l’Etat (CONSUPE) qui a audité les comptes de l’entreprise pour la période comprise entre 2005 et 2016.

Le rapport d’audit du CONSUPE avait mis en relief une kyrielle de dysfonctionnements. «S’agissant de M. Anjoh Mboe, qui occupait les fonctions de contrôleur financier durant la période auditée, il lui est reproché la distraction supposée de trois montants: la somme de 18,7 millions de FCFA, relative à la perception des avantages indus; des décaissements sans justifications pour un montant de 7,6 millions de FCFA; le non versement des recettes à la caisse de TIC Le Bus d’un montant global de 171,4 millions de FCFA», détaille le journal.

Anjoh Mboe répond aussi des faits litigieux en coaction ou en complicité d’une part avec Arenda Lal Karsanhai l’ex-DG de Le Bus et André Fouda Fouda. Avec l’ex-DG, Lal Karsanhai, il leur est reproché le détournement présumé en coaction de 33,3 millions de FCFA. Un argent qui représente le retard dans le paiement des cotisations sociales à la CNPS.

Ils sont aussi soupçonnés d’avoir effectué des décaissements frauduleux de 7 millions de FCFA et d’avoir effectué des dépenses d’un montant de 54,5 millions de FCFA sans lien avec l’objet social de l’entreprise. M. Anjoh Mboe est par ailleurs incriminé par avoir accordé des avantages salariaux indus à hauteur d’environ 95 millions de FCFA à l’ex-DG et de 5,6 millions de FCFA d’avantages illégaux à M. Fouda Fouda.

Notre confrère analyse que c’est de cette manière que la société Le Bus a été ruinée.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique