Cameroun - Justice: Un camerounais de 34 ans avocat au barreau du Québec

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Nov-2020 - 09h01   13481                      
5
Me Willy Ndongo Nguélé archives
Me Willy Ndongo Nguélé est avocat au barreau du Québec au Canada depuis le 4 décembre 2016.

Me Willy Ndongo Nguélé est détenteur d’un cabinet d’avocat au Canada. Agé de 34 ans, le jeune camerounais est avocat au barreau du Québec au Canada depuis le 4 décembre 2016. Titulaire d’un master en Droit des affaires, Me Willy Ndongo Nguélé s’est engagé à défendre les droits et intérêts des personnes.

Dans les colonnes du quotidien national bilingue Cameroon Tribune paru le 19 novembre 2020, le camerounais confie sa motivation à devenir avocat: «j’ai grandi dans un environnement plein d’injustices où sévissait la violence au quotidien. Interloqué devant cette situation, et de par ma nature pacifique, je me posais profondément la question de savoir comment apporter une solution durable et efficace ? C’est face à ces questionnements que naît mon désir de devenir avocat. Question d’être la bouche de ceux qui n’ont point de bouche».

Installé à Montréal depuis 2013, l’avocat explique que: «j’ai une clientèle assez variée et mon souci est de représenter toute personne qui a une cause qui relève de mon domaine de compétence. Car la mission fondamentale de mon cabinet est de conseiller et de défendre les clients, personnes physiques ou morales en justice, être à leur écoute en plaidant pour faire valoir leurs intérêts et plus généralement, pour les représenter en droit des affaires, immigration, litige et famille en utilisant une stratégie juridique judicieuse et créative», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Un de ses clients témoigne chez notre confrère que: «Me Nguélé est parmi les meilleurs. Il est surtout honnête. Je sais qu’avec lui mon affaire sera résolue. Je le consulte chaque fois que j’ai un problème».

Pour ses frères camerounais, l’avocat affirme que: «j’aide les camerounais à s’établir au Canada dans leurs formalités de visas. Je soutiens également ceux qui souhaitent investir dans ce pays», lit-on.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique