Cameroun – Justice : Un militaire écope d’un an d’emprisonnement pour « outrage au président de la République »

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2021 - 12h09   12532                      
39
Justice Camerounaise Archives
Le soldat Ulrich Azambou Tankeu a été condamné le lundi 13 septembre 2021, après l’ouverture de son procès au Tribunal militaire de Yaoundé en mai dernier, pour avoir partagé dans un groupe WhatsApp professionnel un message critique à l’égard du chef de l’Etat.

Le Tribunal militaire de Yaoundé s’est prononcé le lundi 13 septembre 2021 sur le sort du militaire Ulrich Azambou Tankeu. Ce soldat en service à la Garde Présidentielle a été condamné à un an d’emprisonnement ferme, pour « outrage au président de la République, publication ou propagation de fausses nouvelles par voie de communication et violation de consigne », renseignent nos confrères de Stopblablacam.

En effet, le sergent Ulrich Azambou Tankeu avait eu la malencontreuse idée de partager dans le forum WhatsApp de son service, un message ambigu sur le Président de la République Paul Biya, illustré par une image de l’ancien président Ahmadou Ahidjo et du commentaire suivant : « 6 novembre 1982, le jour où l’homme-ci a décidé de nous mettre dans les problèmes ». Une déclaration qui n’est visiblement pas de lui, mais qui a trahi le fond de la pensée qu’il se fait de l’actuel chef suprême des armées, son patron.

Une sorte de trahison impardonnable qui ne pouvait rester impunie au sein de la grande muette. Dès lors, son sort était scellé, et en mai dernier, le rouleau compresseur de la justice s’est mis en branle, et son l’affaire a été très vite évacuée. Comme quoi Paul Biya peut faire l’objet d’insultes et d’outrage partout dans l’espace public, mais pas dans son giron.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique