Cameroun: La Communauté urbaine de Douala organise en partenariat avec les universités de Douala et Jean Monnet de Saint-Etienne (France), les premières Journées scientifiques et médicales de Douala

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Sep-2021 - 08h47   2649                      
0
Conférence de lancement des JSMD Frédéric Nonos
Elles se tiendront du 18 au 23 octobre 2021 et offriront aux universitaires, experts, professionnels et participants une plateforme d’échanges sur des maladies et leur prise en charge.

Les premières Journées scientifiques et médicales de Douala (JSMD) se tiendront à la salle des fêtes d’Akwa. Il s’agit de la fusion des Journées médicales de Douala que projetait d’organiser la Communauté urbaine de Douala (CUD) et le Symposium scientifique de Douala que l’université de Douala s’apprêtait à organiser avec le partenariat de l’université Jean Monnet de Saint-Etienne en alternance entre Douala et Saint-Etienne d’une année à une autre.

L’organisation des (JSMD) intervient dans un contexte de pandémie du Covid-19 et de la responsabilité des collectivités décentralisées à assurer la santé aux populations. Mais l’accès aux soins de qualité dans la ville de Douala reste encore limité en dépit de l’amélioration des structures de santé, l’augmentation des formations sanitaires de qualité et la multiplication des opérations de vaccination.

« Les JSMD traduisent la politique de la CUD de favoriser la recherche et la santé des populations de la cité avec le partenariat du Comité scientifique des universités de Douala et Jean Monnet de Saint-Etienne», a rappelé le 9 septembre 2021, Roger Mbassa Ndinè, maire de Douala. C’était au cours de la conférence de presse de lancement desdites journées. Elles connaîtront également la participation des acteurs des secteurs socioprofessionnels et des centres hospitaliers de la ville, afin de toucher les populations des zones les plus reculées. 

« Les centres hospitaliers n’iront pas vers le site, mais bénéficieront d’un renforcement des capacités humaines et techniques ainsi que des spécialistes qui viendront de Saint-Etienne », a précisé Dr Bienvenu Bongue, enseignant à l’université de Douala et facilitateur de cette coopération. Pendant six jours, les 50.000 personnes attendues à ces journées seront édifiées et accompagnées sur le plan de la santé.

Il sera question de s’attaquer d’une part aux maladies cardio-métaboliques qui constituent la première cause mortalité et d’invalidité dans le monde et d’autre part aux maladies professionnelles telles que le syndrome de Burnouf, causes d’un absentéisme et d’une baisse de rendement notoires dans les entreprises. Les JSMD permettront d’offrir aux universitaires, experts, professionnels et participants une plateforme d’échanges sur ces maladies, leurs risques, les enjeux et les opportunités locales et internationales de prise en charge.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique