Cameroun - Lauriers: Djaïli Amadou Amal, lauréate du tout premier prix littéraire de l'association Internationale des Maires Francophones

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Mar-2021 - 07h56   1850                      
1
Djaïli Amadou Amal archives
Son prix lui a été décerné il y a de cela 1 jour par ladite association.

En l’espace de deux ans, Djaïli Amadou Amal est passée du statut d’auteur prometteur à celui de phénomène littéraire, grâce notamment à son ouvrage intitulé «Les Impatientes». Ce roman qui figure parmi les best-sellers de la rentrée littéraire, et est classé au deuxième rang des romans les plus vendus derrière le Prix Goncourt, brise les tabous sur les mariages précoces et leurs différents corolaires dans la région sahélienne du Cameroun. L’histoire a séduit plus d’un lecteur, faisant de notre compatriote une star de la plume. Émissions de télévision, Interviews, magazines, affiches dans les librairies, le métro etc…son visage est partout.

Au-delà de la qualité indéniable de son ouvrage et de la portée symbolique de la problématique qui y est abordée, c’est surtout sa nomination au prestigieux prix Littéraire de l’Académie Goncourt et sa désignation comme lauréate du Choix Goncourt 2020 qui a captivé l’attention des médias. Ces deux récompenses prestigieuses ont ouvert la voie à plusieurs autres. Il y a eu  le Choix Goncourt de l'Orient, et dernièrement, le Choix Goncourt du Royaume-Uni. À cette liste de récompenses toutes aussi prestigieuses les unes que les autres, est venue s’ajouter celle de L'Association internationale des maires francophones. En effet, Djaïli Amadou Amal a reçu  le 23 mars dernier, des mains d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, le trophée de la toute première édition du prix littéraire de l'Association internationale des maires francophones.

«Au nom de l'Association internationale des maires francophone, je suis très heureuse de remettre un prix littéraire à Djaili Amal, écrivaine lauréate du Prix Goncourt des Lycéens pour "Les Impatientes". Ce roman bouleversant sur le combat des femmes en Afrique est à lire absolument», a tweeté l’élue du peuple.

Au-delà de ce prix, l’Association internationale des maires francophones (AIMF) va soutenir concrètement l’association de l’écrivaine pour les femmes du Sahel pour réhabiliter la bibliothèque du lycée de Banyo dans l’Adamaoua.

D’après l’encyclopédie participative Wikipédia, l’Association internationale des maires francophones (AIMF) a été créée en 1979, avec 20 villes fondatrices, à l'initiative des maires de Paris, Jacques Chirac, et de Québec, Jean Pelletier. Elle est à la fois un forum de concertation entre les maires et un réseau de coopération attaché à renforcer la démocratie locale. Elle réalise en outre des projets qui contribuent à l'amélioration du bien-être des populations et à la modernisation de la gestion municipale.

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique