Cameroun: Le 1er Festival des Musiques et Danses Patrimoniales aura lieu du 2 au 6 août prochain à Yaoundé

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Jul-2017 - 13h00   3134                      
1
Narcisse Mouele Kombi Lore Souhe
Le ministre de la Culture a présidé ce 14 juillet, la réunion préparatoire des responsables des services centraux et décentralisés au Musée national.

Souvent présenté comme l'Afrique en miniature, le Cameroun est un pays multiculturel avec plus de 700 ethnies, et par ricochet une grande variété artistique et linguistique. Quatre aires culturelles majeures constituées notamment des Fang-Beti, les Grassfields, les Sawa et les Soudano-saheliens en sont entre autres les preuves. Et pour démontrer cette pluralité artistique, le Cameroun va abriter le premier Festival de Musique et Danses Patrimoniales (FEMDP), qui se tiendra du 2 au 3 août 2017 à l'esplanade du Musée national à Yaoundé.

Dans l'optique de mieux cerner les contours liés à la réussite organisationelle de cette rencontre nationale, le ministre de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi a rencontré les responsables des services centraux et déconcentrés le 14 juillet 2017. Au cours de cette réunion, le patron de la culture a rappellé qu " il s'agit d'une semaine de mobilisation du Cameroun à travers ses rythmes et groupes de danses patrimoniales. Au delà de la dimension spectaculaire, il sera question de valoriser l'immatériel et de permettre que la chaîne de transmission ne se rompe pas".

Plusieurs activités vont donc meubler ce rendez-vous très attendus par les différents acteurs de la culture. Entre autres, des vernissages,  animations diverses, concerts et des conférences-débats. Mais surtout, cette rencontre sera l'opportunité idéale  pour la transmission de la chaîne de valeur  culturelle aux enfants, l'avenir de demain, d'où l'organisation des ateliers d'initiation à la tradition camerounaise, apprend-on.

A ce jour, 320 groupes de danses et 72 groupes de musiques sont enregistrés par le comité technique, avec environ 7600 personnes à contenir au musée national pendant une semaine. Malheureusement, "nous ne pouvons pas contenir autant de personnes dans cet espace. Il va falloir réduire ces effectifs en procédant à une sélection dans chaque région des meilleurs de chaque groupe de danses et musiques", a instruit à ses collaborateurs, Narcisse Mouelle Kombi. Pour ce faire, les responsables départmentaux et régionaux sont appellés à sélectionner les groupes qui prendront par au festival et ils devront se baser sur la performance de chaque groupe.

Au terme de ce festival, le MINAC envisage publier, un catalogue de danses traditionnelles et espère perreniser l'initiative.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique