Cameroun: Le bâtiment annexe à l’hémicycle de l’Assemblée nationale en chantier après l’incendie survenu dans la nuit du 16 au 17 novembre 2017

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Jun-2018 - 15h03   2052                      
0
Assemblee Nationale, apres l'incendie Assemblee Nationale
Une opération de destruction a eu lieu pour enlever complètement les restes du bâtiment parti en fumée.

Jeudi, en marge de l’ouverture de la session parlementaire du mois de juin à l’Assemblée nationale, le président de l’Assemblée nationale, le Très honorable Cavaye Yéguié Djibril, a effectué une descente sur le chantier du bâtiment annexe de l’hémicycle de l’Assemblée nationale pour vérifier l’état d’avancement des travaux.

Il faut dire qu’après l’incendie qui a ravagé une bonne partie de l’immeuble, les carcasses restant ont été enlevées. A ce jour, des bureaux aménagés dans le hall abritent toujours les différentes directions touchées par l’incendie. Autant que l’espace des travaux en commissions, aménagé dans le hall de l’hémicycle. Mais cela ne sera plus pour longtemps.

Selon Cameroon Tribune en kiosque le vendredi 8 Juin 2018, un espace de recasement a été aménagé au niveau de l’ancien garage, à 200 mètres de l’hémicycle. «Quatre bâtiments en tout, dont deux en dur et deux en matériaux provisoires. Tous vont accueillir la quarantaine de bureaux momentanément déplacés. Il s’agit notamment des bureaux des secrétaires généraux adjoints, de la direction du budget et de la solde, ainsi que de la comptabilité», apprend-on.

Le journal révèle également que les travaux de ce chantier sont assurés par une entreprise chinoise. Après l’enlèvement des débris du bâtiment consumé, la prochaine étape va consister en la destruction totale du rez-de-chaussée de ce bâtiment annexe resté intact après l’incendie. «Les bureaux momentanément aménagés à ce rez-de-chaussée seront dès lors déployés dans les locaux du recasement. Toutefois, la partie abritant l’hémicycle ne sera pas touchée. Et les travaux de la session en cours ne devraient pas être perturbés».

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique