Cameroun : Le Colonel Jean-Pierre Bebouraka meurt après une attaque cardiaque pendant son sport.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Dec-2020 - 18h04   18496                      
14
Colonel Jean Pierre Bebouraka Facebook
Ce dimanche 20 décembre 2020, «il a fait une violente attaque cardiaque et en est mort ce jour vers 13h, soit 30mn plus tard. Le corps est en train d'arriver à Yaoundé aux bons soins d'un commandement militaire dépêché par sa hiérarchie » témoigne un proche du défunt, interrogé par Cameroon-info.net

 

Le Colonel Jean-Pierre Bebouraka n’est plus. Il a subitement rendu l’âme en mi-journée de ce dimanche 20 décembre à Bafia, sa ville natale dans la Région du Centre.

Basketteur, surnommé « Costaud », l’officier supérieur a trouvé la mort en pratiquant le sport. « Il a fait une violente attaque cardiaque et en est mort ce jour vers 13h, soit 30mn plus tard. Le corps est en train d'arriver à Yaoundé aux bons soins d'un commandement militaire dépêché par sa hiérarchie » témoigne un proche du défunt, interrogé par Cameroon-info.net.

Ce dernier a pris sa renaitre il y a moins d’un an. « Commandant du 11e Brigade d'infanterie motorisée dans la Région du Sud à Ebolowa, aura été son dernier poste. Ancien porte-fanion du général Pierre Semengue, il a fait une bonne partie de sa carrière aux bataillons d'intervention rapide. Il est l'un des tous premiers officiers de cette unité à l'époque où elle s'appelait Bataillon léger d'intervention (Bli) » a expliqué Eric Benjamin Lamère, spécialiste des questions de défense.

"comme officier du bli devenu bir, ses états de service dans la lutte contre le phénomène des coupeurs de route forcent le respect" a ajouté notre confrère Eric Benjamin Lamère, au cours d’un entretien avec Cameroon-info.net

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique