Cameroun : Le ministre de la défense relève de ses fonctions, le commandant du Bataillon camerounais à la Minusca.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Jan-2020 - 13h08   8938                      
1
Des Casques Bleus camerounais au sein de la MINUSCA archives
« Cette décision fait suite aux nombreux dysfonctionnements constatés dans la conduite du bataillon » a expliqué le ministre Joseph Beti Assomo dans une correspondance adressée à l’Ambassadeur, représentant permanent du Cameroun auprès des Nations-Unies

Le contingent camerounais en République centrafricaine, fort de 1030 soldats et policiers, a un nouveau commandant par intérim. Il s’agit du Capitaine de Frégate Awono Louis Thaddée. Ce dernier, commandant en second avant sa promotion, remplace le Colonel Tabot Orock Samuel, « relevé de ses fonctions avec effet immédiat » a précisé le ministre camerounais délégué à la présidence chargé de la défense dans une correspondance adressée à l’Ambassadeur, représentant permanent du Cameroun auprès des Nations-Unies.

« Cette décision fait suite aux nombreux dysfonctionnements constatés dans la conduite du bataillon » a expliqué le ministre Joseph Beti Assomo dans la même correspondance. « Vous voudrez par ailleurs, assurer nos partenaires, de l’engagement du gouvernement camerounais à prendre toutes les mesures nécessaires, pour permettre à son contingent à la Minusca (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique, ndlr) d’assurer sa mission conformément aux lois, règlements et consignes en vigueur sur le théâtre » a essayé de rassurer le ministre de la défense, avant de conclure par l’annonce d’une enquête approfondie sur d’éventuels écarts de comportement de certains hommes en tenue camerounais. « Une mission d’investigation sera du reste dépêchée dans les meilleurs délais en RCA, pour faire le point de tous les griefs relevés contre le contingent et proposer à l’issue, les mesures appropriées à l’encontre des contrevenants ».

Lors de la cérémonie de remise des étendards à ce contingent au départ de Yaoundé il y a quatre mois, le ministre délégué à la présidence chargé de la défense, avait invité avec force dans son discours, les soldats camerounais à être des modèles dans leur comportement et en terme d’éthique et de moralité. Un appel qui, selon toute vraisemblance, n’a pas été entendu par certains soldats.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique