Cameroun: Le ministre du commerce a officiellement lancé la construction du plus grand centre d’affaires d’Afrique centrale le 11 avril 2018 à Douala

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2018 - 04h41   7325                      
19
Maquette du Douala Grand Mall F. Nonos
Luc Magloire Mbarga Atangana a posé la première pierre du Douala Grand Mall & Business Park, financé à 80 milliards FCFA par Actis, un fonds d’investissements britannique.

En posant la première pierre du chantier, « Douala abritera une infrastructure d’envergure mondiale qui va renforcer le tissu économique de la ville carrefour, porte d’entrée du Cameroun », s’est rejoui le ministre du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. En  chantier depuis janvier 2018, le Douala Grand Mall & Business Park, situé à la lisière de l’aéroport international de Douala est financé à 80 milliards FCFA par le fonds d’investissements britannique Actis.

Ce projet dont la première phase prévoit la construction d’un centre commercial de 18 000 m² de surface locative, comprenant un supermarché Carrefour, un multiplexe de cinq salles de cinéma, une large gamme de restauration, de loisirs et de boutiques ; sera livrée au deuxième trimestre 2019. La deuxième  phase, a-t-on appris, sera aussitôt lancée après la première et intègrera la construction d’un hôtel cinq étoiles et d’un parc de bureaux.

A en croire David Morley, directeur général des investissements immobiliers à Actis, c’est le tout premier investissement d’envergure dans l’immobilier réalisé au Cameroun et le plus grand centre d’affaires qui sera réalisé en Afrique centrale. Son partenaire Mathurin Kamdem, qui est parvenu à convaincre le fonds d’investissements britannique à travers son entreprise Craft Development, rassure que ce projet va procurer 30 milliards FCFA aux entreprises locales, à travers la fourniture de divers matériaux et équipements. Le Douala Grand Mall & Business Park induira par ailleurs, selon son promoteur, la création de 4 000 emplois directs et indirects. Ce projet bénéficie des avantages fiscalo-douaniers prévus par la loi de 2013 sur l’incitation à l’investissement privé, qui prévoit des exonérations de 5 à 10 ans, aussi bien en phase d’installation que d’exploitation des entreprises.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique