Cameroun: Le ministre Paul Atanga Nji à Douala pour une réunion sur la sécurité dans le Littoral, une Région de plus en plus sous la menace des rebelles sécessionnistes.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Jul-2018 - 05h29   4792                      
1
Paul Atanga Nji Capture d'écran
Du fait de sa position géographique, Douala est devenu une base de repli pour les rebelles sécessionnistes anglophone.

Le ministre de l’Administration territoriale tient ce vendredi 13 juillet 2018, une réunion dans les services du gouverneur de la Région du Littoral, sis au quartier Bonanjo à Douala. Selon nos sources, toutes les autorités administratives, les autorités municipales, les chefs des forces de défense et de sécurité sont conviés à cette rencontre.

« Le ministre a commencé les concertations depuis hier jeudi. La préparation des élections présidentielles, le déploiement prochain de la première équipe pour la distribution des dons du plan d’urgence dans les Régions anglophones et principalement les menaces sécessionnistes dans la Région du Littoral, voilà en substance les sujets à l’ordre du jour de la séance de travail entre le ministre et ses convives » dévoile un proche collaborateur du ministre de l’Administration territoriale dans un entretien avec Cameroon-info.net.

La capitale économique du Cameroun, précisément l’arrondissement de Douala 4e partage une longue frontière avec le Sud-Ouest, l’une des deux Régions en proie à une guerre de sécession. Ainsi, les habitants qui fuient les affrontements armés entre séparatistes et l’armée du gouvernement central, se réfugient dans les quartiers de Douala 4e. Selon le Maire de ce vaste arrondissement, si d’importantes mesures sécuritaires ne sont pas mises en place, Douala deviendra aussi une base de repli pour les rebelles sécessionnistes.

C’est justement pour le déploiement des mesures de sécurité plus importantes que le ministre de l’Administration territoire séjourne à Douala pour la seconde fois en l’espace de trois mois.

Depuis le début de cette semaine, les forces de l’ordre multiplient les rafles dans l’arrondissement de Douala 4e, cellule dormante des pro-sécessionnistes.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique