Cameroun : Le patron de la police, Martin Mbarga Nguele, veut sanctionner ses éléments impliqués dans la torture d’un présumé voleur

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Sep-2021 - 04h35   8633                      
14
Scène torture dans un commissariat capture d’écran
Un jeune homme soupçonné de vol, a reçu un traitement inhumain dans les locaux du commissariat de sécurité publique du 18 eme arrondissement de la ville de Yaoundé.

Cet acte cruel, filmé par un anonyme, a fuité sur les réseaux sociaux ce 21 septembre 2021.  Dans la vidéo, l’on voit quatre fonctionnaires de police en train d’infliger à un jeune, des souffrances physiques dans le but de lui faire avouer ce qu’il refuserait de révéler.

«Tu étais avec qui ? Dis la vérité ? » Demande avec insistance un policier pendant que son collègue frappe avec toutes ses forces, la plante des pieds du présumé voleur avec le plat d’une machette.

« Je n’étais avec personne » réponds en criant de douleur, le jeune homme,  suppliant en vain ses bourreaux.

La vidéo de cette scène cruelle, est parvenue ce même 21 septembre au Délégué général de la sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele. En réaction, le parton a publié un communiqué pour informer l’opinion publique de ce que les fonctionnaires de police, auteurs de ce « traitement inhumain et dégradant » vont répondre de leurs actes devant les instances judiciaires et disciplinaires (communiqué ci-dessous).

Cette scène de violence policière survient au moment où, les rapports entre police et population, sont au plus mal.

-

Communiqué du parton de la police (c) DGSN

-

Communiqué du parton de la police (c) DGSN

-

Scène torture dans un commissariat (c) capture d’écran

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique