Cameroun: Le Port de Kribi certifié conforme au code ISPS, le Code international pour la sûreté des navires et des Installations Portuaires

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2018 - 14h15   3004                      
3
Port de Kribi PAK
Cette certification reconnait au Port Autonome de Kribi (PAK), la conformité du plan de sûreté mis en œuvre et implémenté pour l’infrastructure, pour le traitement des opérations des trafics conteneurs et conventionnels.

Dans les faits, apprend-on, il s’agit en fait de lutter, de savoir détecter et de prévenir tout acte illicite ou de malveillance selon les normes prescrites par le Code ISPS.

Selon les responsables du PAK, le code ISPS (« International Ship and Port Facility Security » ou Code international pour la Sûreté des navires et des Installations Portuaires), dont la déclaration de certification a été signée le 21 Mars 2018, a pour premier objectif «d’établir un cadre international faisant appel à la coopération des Gouvernements contractants, des organismes publics et privés – acteurs des secteurs maritimes et portuaires – pour prévenir et détecter les menaces et prendre les mesures adaptées contre les incidents de sûreté».

Les prescriptions concernent le contrôle de l’accès aux navires et aux installations portuaires (personnes, marchandises, approvisionnement, installation de tourniquets à commande électronique pour le personnel et les usagers du terminal.

Mais aussi: l’identification aux guérites d’accès de toute personne sollicitant un accès, des fouilles aux guérites de tout véhicule autorisé à accéder au terminal, des entraînements de sûreté au moins une fois par trimestre, au moins un grand exercice de sûreté par an, un personnel de sûreté formé conformément aux recommandations de la partie B du code ISPS, etc.

Les activités du Port de Kribi ont officiellement été lancées le 1er Mars 2018, avec l’accostage du navire «Bianca», un bateau long de 335m, pesant 90.000 tonnes. Cette infrastructure contribuera à accélérer le développement économique et social du Cameroun.

Le Port de Kribi va pouvoir accueillir des navires de très grande capacité et dès leurs premières escales sur les côtes africaines, les armateurs n’auront plus besoin de décharger une partie de leurs conteneurs avant d’accoster au Cameroun ce qui va réduire le temps de transit depuis l’Europe du Nord et à partir de l’Asie.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique