Cameroun : Le président de la FECAFOOT retrace la coopération entre la Direction technique nationale et les sélectionneurs des équipes nationales.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jan-2019 - 16h41   5438                      
2
Siege de la Fecafoot Archives
Le nouveau parton du football camerounais Seidou Mbombo Njoya ne veut plus que les responsables techniques du sport roi camerounais fonctionnent en électron libre.

Depuis sa création il y a une dizaine d’années, la Direction technique nationale (DTN) est toujours considérée comme une coquille vide. Jean Manga Onguene, ancienne gloire du football camerounais, principal Directeur de la DTN et ses collaborateurs, ont du mal à donner à la structure dont ils ont la charge, ses lettres de noblesse. Parmi les obstacles, il y a entre autres. le manque de considération de la part des staffs techniques des différentes équipes nationales de football.

C’est pour remettre de l’ordre dans la politique de formation et d’encadrement que le président de la Fédération camerounaise de football a tenu hier jeudi 10 janvier 2019 au siège de la FECAFOOT à Yaoundé, « une réunion de mise au point » avec tous les entraineurs des sélections nationales, à l’exception du staff des Lions indomptables fanion.

« Pour mettre fin à l’amateurisme et trouver des solutions au problème d’organisation des sélections, Seidou Mbombo Njoya a rappelé aux sélectionneurs qu’ils sont assujettis à la Direction technique nationale (DTN). Dorénavant, toutes les activités menées par les entraîneurs dans le cadre de leur fonction devront, avant leur mise en œuvre, recevoir le sceau de la DTN. Celle-ci devra être associée à toutes les étapes de leur travail depuis la présélection des joueurs jusqu’à la participation finale à une compétition. Pour Seidou Mbombo Njoya et son Comité exécutif, il s’agit de donner à la DTN « la place centrale, la place qu’elle mérite » dans le projet de développement et de promotion du football…Une DTN appelée à donner un label au football camerounais et qui, dans un avenir très proche, connaîtra des aménagements » apprend-on d’un article publié sur le site de l’instance.

Avant l’arrivée de Seidou Mbombo Njoya, le Comité de normalisation de la FECAFOOT avait déjà entamé la réforme de la DTN en mettant sur pied une Commission Ad-hoc présidé par Jean Alain Boumsong, ancien international français d’origine camerounaise. Au bout d’une semaine de travail, cette commission avait remis au début du mois d’aout 2018, ses recommandations à Maitre Dieudonné Happi, alors parton de la FECAFOOT. L’on est impatient de voir si ces recommandations seront prises en compte par le nouvel exécutif qui est depuis un mois seulement à la tête de la fédération camerounaise de football.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique