Cameroun: Le président Paul Biya et son homologue centrafricain Faustin Archange Touadéra parrainent une mission pour la réforme des forces de sécurité en RCA.  

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Apr-2017 - 15h04   31604                      
0
Paul Biya et Archange Touadera P.R.C.
Le Cameroun qui est le principal pourvoyeur de soldats à la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca) a fait venir à Yaoundé, le ministre centrafricain de la défense pour une mission dont la finalité est de mettre sur pied une armée républicaine en Centrafrique.

 Depuis quatre ans, ce sont les forces internationales qui essaient tant bien que mal d’assurer les opérations de maintien de la paix en République centrafricaine, pays qui est en train de tourner progressivement une page sombre de son histoire marquée par près de quatre années de guerre civile.  Le Cameroun est le pays étranger qui aide le plus la Centrafrique à sortir de cette instabilité et retrouver l’ordre constitutionnel.

 Le samedi  17 décembre 2016, Joseph Beti Assomo et Lejeune Mbella Mbella, ministres camerounais de la Défense et des relations extérieures respectivement, étaient à Bangui, la capitale centrafricaine pour une mission conjointe dans le cadre de la coopération militaire et diplomatique entre les deux pays voisins. « Je voudrais remercier le gouvernement camerounais pour ce geste extraordinaire de nous avoir envoyé deux ministres pour vernir parler sur certaines questions liées à la présence des camerounais à la Minusca. Les bataillons camerounais à la Minusca ont joué un rôle tellement important» avait déclaré à l’issue de cette visite, Diane Corner, la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations unies au sein de la Minusca. 

 Quatre mois après, c’est au tour du ministre centrafricain de la défense, Joseph Yakete,  de se rendre à Yaoundé. Il est arrivé ce dimanche 16 avril 2017 dans la capitale camerounaise  pour une visite de travail de quatre jours. « Cette mission,  parrainée par les président Paul Biya et son homologue centrafricain Faustin-Archange Touadéra, s’inscrit dans un processus entamé depuis l’année dernière et dont la finalité est de permettre à la Centrafrique d’avoir son armée nationale qui va assurer la sécurité du pays après le départ de la Minusca » indique une source au Ministère de la défense à Yaoundé.

 « Les Centrafricains sont plus que jamais déterminés à rompre définitivement avec le cycle de la violence pour aspirer légitimement à la paix, à la sécurité, à la justice , à la liberté et au développement durable » avait déclaré Faustin Archange Touadéra dans un discours à la tribune des Nations unies le vendredi 23 septembre 2016

 Depuis 2008, bien même avant le déclenchement de la dernière guerre civile qui a plongé la République centrafricaines dans quatre années de troubles sanglants, plusieurs centaines de militaires camerounais participent à la mission de consolidation de la paix en Centrafrique.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique