Cameroun - Le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya confirme sa participation au meeting de Bafoussam

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Jul-2019 - 13h19   10014                      
89
Sultant Ibrahim Mbombo Njoya Alamy
Le chef de la délégation permanente du comité central à l’Ouest dément ainsi une information communiquée le 18 juillet 2019 sur Internet par un individu qui s’est présenté comme un de ses enfants.

Le Sultan roi des Bamoun Ibrahim Mbombo Njoya assistera bien au meeting du RDPC prévu le  20 juillet 2019 à Bafoussam. Celui qui est aussi le chef de la délégation permanente du parti au pouvoir dans la région de l’Ouest a confirmé sa participation dans un communiqué qu’il a signé et rendu public en mi-journée ce 19 juillet 2019. « Suite à certaines informations erronées, propagées à des fins inavouées, notamment via les réseaux sociaux, Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya, chef de la délégation permanente du comité central pour la région de l’Ouest, tient à confirmer sa présence effective lors du grand meeting du 20 juillet 2019 0 Bafoussam ».

Ce communiqué vient contredire l’information faisant état de l’absence du roi des Bamoun à cette manifestation de soutien au président camerounais Paul Biya. En effet le 18 juillet 2019, un individu se présentant comme un des fils de Mbombo Njoya indiquait dans une vidéo abondamment partagée sur les réseaux sociaux que le monarque « ne sera pas à Bafoussam » le 20 juillet. Il accusait alors le président du Sénat Marcel Niat Njifenji et le secrétaire général du RDPC d’avoir piégé le souverain des Bamoun dont le nom figure au bas du communiqué annonçant le meeting de samedi.

 « Le Sultan roi des Bamoun était au palais (à Foumban) en train de s’occuper de ses problèmes. M. Nkuété et M. Niat sont venus le voir avec une lettre déjà écrite, lui disant que « nous avons décidé de soutenir notre président », faisait-il savoir, ajoutant que Mbombo Njoya n’avait pas souhaité prendre part au meeting, mais qu’avec l’insistance de ses interlocuteurs, il a accepté d’y faire un tour et de signer l’appel à participer au meeting de son nom.

L’annonce de l’organisation de cette manifestation a mis en colère des opposants qui s’en sont pris à Ibrahim Mbombo Njoya, d’aucuns n’hésitant pas à l’injurier. Ce qui a amené ce « fils » du Sultan à tenter de le dédouaner en expliquant dans sa vidéo qu’il a attendu que Niat et Nkuete assument leurs responsabilités et disent  que l’ancien ministre « n’a rien à voir avec les marches de samedi ».   

SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique