Cameroun - Législatives 2020: Les partis politiques de l'opposition crient à la fraude électorale

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Feb-2020 - 09h48   3884                      
7
John Fru Ndi, SDF Archives
Le SDF, parti de John Fru Ndi, a déposé une quinzaine de recours au Conseil Constitutionnel.

Après le double scrutin du 9 février 2020, l'heure est à présent aux revendications. Plusieurs partis politiques de l'opposition crient à la fraude électorale.

Le Social Democratic Front (SDF) a déposé une quinzaine de recours au Conseil Constitutionnel le 12 février 2020, pour demander l'annulation des législatives dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest.

«Ils ont profité de cette crise, de cette guerre, pour faire ce qu'ils voulaient dans cette zone en s'appuyant parfois sur les forces de défense qui ne sont pas normalement étiquetées Force du RDPC», s'est insurgé, Parfait Mvoum, militant du SDF, sur les antennes de Canal 2 International.

Le Conseil Constitutionnel a également été saisi par le PCRN de Cabral Libii, pour un cas dans le département du Mfoundi. Un de ses candidats aux législatives a été arrêté pour avoir dénoncé un cas de fraude. 

«Mr Toueli Angelo, qui était candidat, constate qu'il y a des jeunes qui ont plusieurs cartes et qui vont de bureaux en bureaux pour voter. Il  dénonce cela aux autorités compétentes et c'est plutôt lui qui a été arrêté et torturé de 15h à 22h», a dénoncé Me Jean Marie Nouga, avocat du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale, sur la chaîne verte. 

Le bourrage des urnes est l'un des cas de fraudes dénoncés par les partis de l'opposition. «Ils ont bourré les urnes. Vous avez un cas où dans un bureau de vote, on a 150 inscrits et tous on voté pour le parti au pouvoir. C'est surprenant. Cela veut dire que même celui que j'ai envoyé ne m'a pas voté», s'indigne Boniface Ntama Bitimi, candidat FNSC du ministre Issa Tchiroma Bakary aux municipales à Bafia. 

ELECAM, l'organe des élections et le RDPC, le parti présidentiel, dont la victoire est contestée dans plusieurs circonscriptions, préparent leur défense.

 

 

 

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique