Cameroun - Législatives et municipales 2020: A l’heure du bilan, Jean de Dieu Momo (PADDEC) parle d’une «désillusion électorale»

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Feb-2020 - 18h06   10108                      
16
Jean De DIEU Momo à Equinoxe Télévision capture d'écran
Le président du Parti Démocrate pour le Développement du Cameroun tire les leçons de la participation de sa formation politique au double scrutin du 9 février 2020.

Les résultats des élections municipales du 9 février dernier ont été rendus publics depuis 24 heures. Et même si ceux du scrutin législatif incombent exclusivement au Conseil Constitutionnel, les tendances diffusées ça et là, permettent déjà à certains partis politiques d’être fixés sur leur rente. C’est le cas du Parti Démocrate pour le Développement du Cameroun (PADDEC) de Jean de Dieu Momo, qui déchante à l’heure du bilan.

«Quelle désillusion électorale! Quelle humiliation publique! Quelle perte sèche! Sur près de 66 millions, je ne récupère même pas dix millions! 1% dans le Mfoundi ? A peine 4% au Wouri-Est! les oiseaux se cachent pour mourir. Je vais me cacher où. J’ai pris ma dose», s’est épanché Jean de Dieu Momo, sur un ton satirique, sur sa page Facebook ce 13 février.

Le leader du PADDEC, par ailleurs ministre délégué auprès du ministre de la Justice, est en effet rentré bredouille de ces élections. Notamment dans son département d’origine, la Menoua, où il conduisait la liste de son parti pour les législatives. Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) est bien parti pour rempiler dans cette circonscription électorale. A Douala Ve et dans le Mfoundi où le PADDEC était également engagé, il a essuyé une cuisante humiliation, avec 5% cumulés dans les deux circonscriptions.

«Au moment où les électeurs du PCRN et RDPC sont massivement sortis voter, les nôtres sont restés à la maison. C’est la seule analyse qu’il faut faire de ces résultats qui placent le RDPC en tête avec 39%, le PCRN en deuxième position avec 34% et le SDF en troisième position avec 23%. Le PADDEC quant à lui n’a récolté que 4%, et de ce fait, ne pourra pas siéger au conseil municipal», confiait déjà Jean de Dieu Momo à nos confrères de 237actu.com.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique