Cameroun - Législatives et municipales 2020: Malgré la sortie du gouvernement, le parti de Cabral Libii maintient sa menace de boycott

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Dec-2019 - 15h24   7060                      
19
Cabral Libii archives
La Coordination nationale du PCRN va organiser une concertation avec ses militants en vue de décider ou non d’aller aux élections.

Le Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), reste imperturbable! C’est le message que tient à passer la formation politique que dirige l’opposant Cabral Libii, suite à la récente sortie du gouvernement.

 Au cours d’un point de presse conjoint à Yaoundé le 2 décembre 2019, le ministre de la Communication, René Sadi et son collègue de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji ont fustigé les leaders politiques (à l’instar de Cabral Libii) qui appellent soit au boycott soit au report des élections législatives et municipales du 9 février 2020.

Indiquant que toutes les conditions sont réunies pour la tenue sereine du double scrutin à venir, y compris dans les régions anglophones en crise, les deux membres du gouvernement ont estimé que les demandes formulées par ces opposants relèvent du dilatoire et de la surenchère.

Anne Féconde Noah, Porte La porte-parole de Cabral Libii a réagi à cette sortie dans un message publié sur Facebook le 3 décembre.

«Chers CR (camarades réconciliateurs), la décision du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale de boycotter, ou de participer aux élections couplées du 09 Février dépendra strictement de 2 choses: 1- La qualité du traitement de nos réclamations légitimes par le conseil électoral et c'est l'élément déterminant. 2- Le résultat de notre concertation interne c'est-à-dire entre la Coordination Nationale et vous tous», a-t-elle indiqué.

«Ni les injures sur les réseaux sociaux qui sont en réalité un appel au secours mal élaboré, ni les pressions médiatiques ni les intimidations des membres du gouvernement n'influenceront cette décision», précise la femme politique.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique