Cameroun - Législatives et municipales 2020: Maurice Kamto félicite les Camerounais d’avoir «massivement suivi son mot d’ordre de boycott»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Feb-2020 - 09h52   3667                      
66
Maurice Kamto à Vox Africa capture d'écran
Le leader du MRC a publié une déclaration relative au double scrutin du 9 février 2020.

Maurice Kamto se réjouit de la faible participation aux élections législatives et municipales du 9 février 2020.

En attendant la publication des chiffres officiels sur la participation par ELECAM, plusieurs observateurs crédibles à l’instar de l’Union Africaine et la Conférence Episcopale Nationale du Cameroun s’accordent à dire que le double scrutin n’a pas suscité un engouement particulier chez les électeurs.

Prenant appui sur ces avis, le président national du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) a publié ce 13 février 2020 une déclaration dans laquelle il félicite les Camerounais d’avoir selon lui, suivi son appel à l’abstention.

«D’emblée, le MRC adresse ses plus chaleureuses félicitations, ses remerciements et sa profonde gratitude à l’écrasante majorité du peuple camerounais qui, en suivant massivement son mot d’ordre de boycott des élections couplées du 9 février 2020, a envoyé un message sans équivoque au régime en place au Cameroun et à la communauté internationale sur ses aspirations profondes face aux crises multiples qui frappent durement notre pays», écrit Maurice Kamto.

Selon lui, l’enjeu de ces élections était le taux de participation. «Il ressort un taux d’abstention très élevé, d’environ 77%», croit-il savoir.

S’il n’a pas participé aux élections, M. Kamto dénonce tout de même des fraudes. «Malgré son avance de 134 députés sur un total de 180, acquis avant le jour de vote, le régime RDPC n’a pas renoncé à ses fraudes sauvages et grossières habituelles. En effet, ce double scrutin a confirmé, après le scrutin présidentiel du 7 octobre 2018, que la fraude est consubstantielle aux mœurs politiques du régime», dit-il.

Ci-après, l’intégralité de la déclaration:

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique