Cameroun - Législatives et municipales 2020/Enow Abrams Egbe: «Je reste convaincu qu’ELECAM pourra gagner le pari de faire de ces élections un modèle de transparence, de crédibilité et d’inclusion»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2020 - 13h16   3234                      
2
Enow Abrams Egbe capture d'écran
Le patron de l’organe en charge des élections rassure sur l’état des préparatifs à moins d’un mois du double scrutin.

Le président du Conseil Electoral d’ELECAM, Enow Abrams Egbe, le directeur général des Elections, Erik Essoussè et leurs collaborateurs ont effectué le vendredi 10 janvier 2019 à Yaoundé, une visite des principales bases logistiques retenues dans le cadre des élections des députés et des conseillers municipaux du 9 février prochain.

Ils se sont notamment rendus à l’imprimerie nationale qui doit produire quelques 9 millions de bulletins de vote aux différentes couleurs des partis engagés à ces élections. Ils ont aussi visité la base aérienne 101, point à partir duquel le matériel électoral sera distribué dans les 10 régions.

A moins d’un mois de l’évènement, le patron de l’organe en charge des élections s’est voulu rassurant sur l’état des préparatifs.

«Les élections auront bel et bien lieu et sans difficulté. Nous avons moins de 28 jours, mais nous sommes en avance du temps. Tout le matériel sera acheminé dans les antennes communales et dans les bureaux de vote au jour-j sans problème», a déclaré M. Abrams Egbe.

L’ancien gouverneur de région sait aussi que ce sera un nouveau test de crédibilité pour Elections Cameroon, un organe qu’une partie de l’opposition considère comme pro-gouvernemental.

«Il est établi que si nous voulons renforcer la confiance des citoyens dans le processus électoral, l’investissement le plus important reste celui de continuer à communiquer, à promouvoir et à consolider davantage l’intégrité des élections dans notre pays», a-t-il indiqué.

«Je reste persuadé, a-t-il ajouté, qu’ELECAM pourra gagner le pari de faire de ces élections un modèle de transparence, de crédibilité et d’inclusion».

La sortie du président du Conseil Electoral de l’organe des élections intervient 24 heures après le vœu émis par le corps diplomatique, à travers son doyen, le gabonais Paul Patrick Biffot, de voir des élections qui «se déroulent dans des conditions optimales de sérénité et de transparence».

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique