Cameroun: Les deux militants du MRC enfermés au SED depuis le 16 mai 2019 ont été libérés

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-May-2019 - 17h05   6160                      
12
Militants du MRC portés disparus Facebook
Dans une communication diffusée en direct sur Facebook le 24 mai 2019 Robert Garcia Tatchim et Aslam Djioda ont rapporté que leurs geôliers les accusaient de « tentative d’insurrection ».

Robert Garcia Tatchim, Aslam Djioda et Blaise Yola, un « artiste » arrêtée pour sa supposée proximité avec eux le 23 mai à Douala, sont libres. Ils ont quitté le secrétariat d’Etat à la défense, leur lieu de détention à Yaoundé, en fin d’après-midi le 24 juin 2019. Les trois ont raconté leur mésaventure aux internautes lors d’une conversation diffusée en direct par vidéo sur Facebook vendredi soir. Ils ont indiqués qu’ils étaient accusés de tentative d’insurrection. Tatchim, Djioda et Yola ont aussi fait savoir qu’ils ont été libérés sous caution.    

Les deux premiers étaient détenus depuis le 16 mai 2019. Blaise Yola qui a expliqué qu’il souhaitait produire une chanson à la gloire de  Maurice Kamto et cherchait pour cela à rencontrer  ses compagnons d’infortune a été arrêté à Douala le 23 mai 2019 pour ces raisons.

En rappel Tatchim et Djioda ont été arrêtés alors qu’ils se trouvaient à Yaoundé. Alors qu’ils croyaient honorer un rendez-vous, ils ont été happés par des hommes en tenue qui les ont obligés à rentrer dans un véhicule pour une destination encore inconnue. Ce qui a fait dire au porte-parole de Maurice Kamto, leader du MRC que la « Gestapo » ainsi surnomme-t-il les forces de police)  était en train de « resserrer son étau répressif contre les opinions politiques dissidentes en jetant son dévolu sur deux des principaux artisans des retentissantes dernières campagnes d’adhésions massives au MRC dans la ville de Douala ».  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique