Cameroun : Les responsables de 30 communes du Littoral et Ouest, formés à la budgétisation par programme pour la bonne gouvernance

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Sep-2019 - 14h33   1041                      
2
Hotel de ville de Douala archives
Ils reçoivent du 9 au 14 septembre en cours à Douala, des rudiments de cette nouvelle approche qui entre en vigueur dès le 1er janvier 2020.

Les communautés urbaines et communes doivent s’arrimer au budget programme d’ici le 1er janvier 2020. Pour tenir ce pari, 30 communes issues des régions du Littoral et Ouest servent d’échantillon à cette nouvelle donne. Leurs responsables participent à une session de formation dont le but vise à implémenter de façon pratique la planification, la programmation et la budgétisation par programme dans les collectivités territoriales décentralisées.

« Dorénavant, les politiques publiques sont adossées sur une approche de planification qui définit préalablement les objectifs, cibles et résultats à atteindre. Sur cette base là, on définit des programmes, c’est-à-dire un ensemble d’actions ou d’activités qui correspondent aux politiques publiques », a expliqué à l’ouverture des travaux, Olivier David Edou, directeur des finances locales au ministère de la décentralisation et du développement local.

Alors que l’approche actuelle se limite à un an, la budgétisation par programme qui s’étale sur au moins trois ans, apprend-on, a l’avantage d’avoir une visibilité sur les grandes infrastructures et les grands projets à réaliser. Du 9 au 14 septembre courant, la formation et la sensibilisation de ces responsables opérationnels des communautés urbaines et des communes entend apporter plus de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques.

Pour Irénée Kamdoum, maire de Bamendjou « cet exercice va permettre de s’arrimer sur les programmes que se sont fixés le gouvernement et de ces programmes vont sortir tous les projets matures ». Mais encore faudrait-il que le gouvernement mette à la disposition des 30 communes choisies des dotations effectives pour exécuter les différents programmes répondant aux préoccupations des populations. C’est là toutes les réserves portées par les élus locaux qui espèrent implémenter cette nouvelle approche l’an prochain.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique