Cameroun - LFPC Awards/Pierre Semengue: «Malgré les dettes, nous avons fini en beauté»

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Oct-2017 - 15h06   1420                      
4
Pierre Semengue, président de la LFPC C.E
Le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun indique qu’en ce moment, les employés de l’institution qu’il dirige ont des arriérés de salaire.

Le Général Pierre Semengue président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) dit être satisfait au terme de cette saison sportive. Il faut dire que ladite saison a officiellement pris fin le vendredi 13 octobre 2017 avec la cérémonie des Awards de la LFPC. Une cérémonie qui a eu lieu au moment où la Ligue n’a pas son aisance financière habituelle. Approché par notre confrère Le Jour, le Général Pierre Semengue révèle que les employés de la LFPC ont actuellement des arriérés de salaire. «Je tiens à remercier les employés de la LFPC pour avoir accepté d’attendre malgré les arriérés de salaire. Nous avons trois mois d’arriérés de salaire à Ligue professionnel de football du Cameroun. Mais il nous fallait faire cette cérémonie pour clôturer en beauté la saison», déclare-t-il dans les colonnes du 17 octobre 2017 du quotidien.

Le président de la LFPC indique que ces problèmes de finance sont dus au fait que l’Etat n’a toujours pas versé la deuxième tranche de 160 millions de FCFA. Outre l’Etat, il y a aussi la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) qui doit payer à la Ligue la somme de 135 millions de FCFA. «Mais la FECAFOOT n’a pas de problème parce que la normalisation ne venait que de s’installer. Et c’est maintenant qu’elle est habileté à gérer les comptes. C’est l’administration de l’ancienne équipe qui n’a pas fait son travail. D’ailleurs nous les avons traînés au Tribunal pour qu’ils nous payent. La normalisation n’a pas de problèmes, parce qu’il y a seulement une semaine qu’ils ont été capables d’agir dans les comptes. Quant à la 2ème tranche de l’Etat, je ne suis pas sûr que ce soit fait avant les salaires du mois d’octobre», déclare-t-il.

Pour ce qui est du début de la prochaine saison, le président de la LFPC dit qu’elle doit commencer au mois de décembre 2017, pour pouvoir respecter les directives de la Confédération africaine de football.

 

 

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique