Cameroun: L’homme d’affaires Sylvestre Ngouchinghe, propriétaire de Congelcam, réhabilite la permanence du RDPC à Bafoussam (Ouest)

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Sep-2017 - 12h21   2609                      
0
Militants du RDPC Archives
En remettant les clés de l’infrastructure à Jean Nkueté vendredi dernier à Bafoussam, le sultan Ibrahim Mbombo Njoya, chef de la délégation permanente régionale du Comité central du RDPC pour l’Ouest, a déclaré que la région de l’Ouest est prête à accueillir le prochain congrès du parti, comme elle avait accueilli le 3e  congrès de l’UNC en février 1980.

Vendredi dernier, au-delà d’une simple cérémonie de remise des clés de la permanence RDPC réhabilitée par le sénateur suppléant, Sylvestre Ngouchinghe, par ailleurs homme d’affaires et propriétaire de la société d’importation du poisson, Congelcam, les élus RDPC, les présidents des sections, les militants de base ainsi que les membres du gouvernement présents à la maison du parti ont assisté à une réunion politique visant à remobiliser les troupes et fixer le cap pour les prochaines échéances électorales.

Selon le récit de Cameroon Tribune en kiosque ce mercredi 20 septembre 2017, Jean Nkueté, secrétaire général du Comité central du RDPC, a prescrit «le renforcement du rassemblement et de l’unité pour inaugurer une ère nouvelle pendant laquelle le RDPC sera plus conquérant et enregistrera des victoires fortes, confortables et incontestables dans la Mifi».

Cela passe, notamment, par «la mobilisation et l’intensification des inscriptions des nôtres sur les listes». Pour le Pr Paul Célestin Ndembiyembe, secrétaire à la Formation et à la Prospective au Comité central, cette cérémonie marque le début d’une nouvelle ère. C’est un acte de foi qu’a posé Sylvestre Ngouchinghe «pour demander à tous ses camarades de se donner la main, de taire les critiques, les dissensions pour aller vers l’essentiel qui est la préparation des élections».

Si le journal ne fait nullement échos du coût de la réhabilitation de cette permanence, l’on apprend tout de même qu’elle a démarré le 3 octobre 2016. Elle a permis de refaire le sol, le toit, la sonorisation, l’étanchéité, ainsi que la ligne électrique. Une salle multimédia disposant de 25 ordinateurs complets a été installée, pour former les jeunes. Une bibliothèque et une salle de lecture complètent le dispositif.

 

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique