Cameroun - Libération de Marafa: Issa Tchiroma Bakary dit non à l’ONU

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
DOUALA - 05-Jul-2016 - 12h26   62673                      
6
Issa Tchiroma Bakary, Ministre de la Communication Archives
Le Gouvernement camerounais ne veut pas entendre parler de la libération de l’ancien Secrétaire Général de la Présidence de la République Marafa Hamidou Yaya.

Le Cameroun a réagi le 1er juillet 2016 à la demande formulée par le groupe de travail de l’Organisation des Nations Unies (ONU), qui considère que l’ex-Ministre de l’Administration Territoriale arrêté en 2012 et condamné à 25 ans de prison pour complicité intellectuelle et détournement de deniers publics, dans une affaire d'achat avorté d'un avion présidentiel en 2000, est détenu en violation de la loi internationale.

Le Ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary s’est exprimé dans la soirée de vendredi sur les antennes de Radio France internationale (RFI). Ce dernier a indiqué que «la position du Gouvernement camerounais est très simple. D’abord la séparation des pouvoirs ne m’autorise pas en tant que ministre de la Communication, représentant de l’Exécutif, d’émettre un jugement de valeur. Deuxièmement, ce groupe de travail donne son avis, donne son opinion. Mais cet avis, cette opinion n’engage nullement le gouvernement, ne fait pas injonction, ne fait pas obligation au gouvernement camerounais de respecter les conclusions du groupe de travail de cet organe auxiliaire des Nations Unies».

Issa Tchiroma a ajouté que «la séparation du pouvoir fait que le Gouvernement camerounais exécute  les décisions prises par notre justice qui est un pouvoir indépendant. Ne demandez pas au gouvernement d’interférer avec le jugement de notre justice».    

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique