Cameroun - Licenciements abusifs: Le Ministre du Travail désavoue Ntonè Ntonè (Délégué du gouvernement auprès de la Commune Urbaine de Douala)

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-May-2017 - 12h44   3146                      
4
Fritz Ntone Ntone, patron de la CUD Archives
Le délégué gouvernement s’est vu servir une fin de non-recevoir relative à sa demande de licenciement de dix délégués du personnel.

Fritz Ntonè Ntonè devra composer avec les 10 délégués du personnel qu’il voulait licencier. Ainsi en a décidé le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale (MINTSS), Grégoire Owona. Il a été saisi le 20 avril 2017 par le délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala (CUD).

Ce jour-là, rapporte La Nouvelle Expression (LNE), parue le 18 mai, le super maire de la capitale économique, avait servi des lettres aux 10 délégués du personnel de son administration, les informant de la suspension de leurs salaires. Mais le MINTSS en a décidé autrement.

C’est le Secrétaire général dudit ministère, au nom du ministre, qui a adressé la réponse au délégué régional. « Faisant suite à la correspondance de référence que la délégation a adressée au délégué du gouvernement auprès de la CUD, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir marquer votre refus à la demande d’autorisation de licenciement de 10 délégués du personnel à la CUD, pour faits non établis et entrave à fonctions des délégués du gouvernement ».

Tout est en fait parti d’un mouvement d’humeur observé le 10 avril par des employés de la CUD au quartier Bananjo. Principale revendication, la mise sur pied rapide d’une couverture inexistante depuis deux décennies. Face donc à ce qu’ils ont considéré comme mépris de Fritz Ntonè Ntonè par rapport à leur revendication, les délégués du personnel ont initié une grève avec l’appui du Syndicat des Travailleurs des communes du Wouri.

Pour sa part, le délégué du gouvernement avait affirmé qu’il s’agit « d’un groupuscule d’individus manipulés qui sont venus troubler l’ordre public avec des revendications non fondées ».

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique