Cameroun - Ligue de Football Professionnel: Une AG extraordinaire annoncée pour sanctionner Pierre Semengue

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Nov-2018 - 12h17   5053                      
7
Pierre Semengue Archives
Un groupe d’administrateurs vient de signer un communiqué dans lequel ils exigent la tenue d’une Assemblée générale extraordinaire pour résoudre la crise qui couve à la LFPC.

La saison 2018/2019 est de plus en plus hypothétique à la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC). Sept des onze membres du conseil d’administration ont signé ce 16 novembre 2018, un communiqué dans lequel ils « engagent l’Assemblée générale à prendre la pleine mesure de cette crise et d’en tirer toutes les conséquences nécessaires à l’effet de rétablir un climat serein au sein de cette instance de gestion du football professionnel dans notre pays ».

Il s’agit là, d’un nouveau rebondissement dans la crise qui secoue la LFPC depuis environ trois semaines. Tout est parti d’une décision du président, le général d’armées à la retraite, Pierre Semengue (83 ans), de mettre à la retraite le secrétaire général de la Ligue, Mme Pauline Manguele (62 ans). Une décision unilatérale en violation des statuts, clament la majorité des administrateurs.

Ensuite, le président de la LFPC a annoncé, sans consulter son conseil d’administration, le passage des championnats à 20 pour Elite One et à 18 pour Elite Two. Pour ne rien arranger, P. Semengue a enfin recruté et nommé des cadres, toujours sans en référer aux administrateurs.

Une série de décisions qui ont suscité la colère des membres du Conseil d’administration. Réunis le 14 novembre à Yaoundé, ils devaient accorder leurs violons et annoncer la date de reprise des championnats, à la trêve depuis bientôt 4 mois. Mais après une journée marathon de travaux, ils n’ont pu s’accorder. La réunion a été ajournée pour le 15 novembre à partir de 10h.

Hier au lieu de poursuivre les travaux, les administrateurs ont reçu un message de Benjamin Beyeck, nommé secrétaire général par intérim, faisant état de l’indisponibilité du président de la Ligue. D’où la colère ayant abouti à la signature du communiqué susmentionné.

Les signataires (Faustin Domkeu, Alex Owona, Isaïe Ngalé, Yong Jacques, Samuel Dogmo, Max Kome et Pierre Boudjiko), se disent « indignés de cette déplorable attitude du président qu’ils estiment être révélatrice de ses dérives managériales ».

L’affaire est ainsi envoyée à l’Assemblée générale extraordinaire qui devra trancher. Si elle est validée, ladite AG pourrait se tenir dans quelques semaines avec un risque de destitution du président.

Voici le communiqué :

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique