Cameroun - Littérature: Le livre «Fils de prélat» d’Armand Claude Abanda en voie d’intégrer le programme scolaire en Côte d’Ivoire

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Feb-2018 - 13h39   3727                      
3
Armand Claude Abanda Archives
Le roman à succès du Camerounais, Armand Claude Abanda, a été présenté au grand public le 7 février 2018 à Abidjan.

C’est la salle des dédicaces de la célèbre librairie «Carrefour» qui a servi de cadre à la rencontre entre l'auteur du roman «Fils de prélat», le Camerounais Armand Claude Abanda, et le grand public ivoirien. Selon Info Matin en kiosque le vendredi 9 février 2018, tout a commencé par le mot introductif du président des éditeurs ivoiriens, Ange Félix Ndakpri. Ce dernier exprime le soutien de sa corporation à la promotion de l’ouvrage du Camerounais à l’honneur, dont une coédition est envisagée avec les Editions Clé.

Ensuite, l'assistance a eu droit à la biographie sommaire de l'auteur et une note de lecture magistralement présentées par Dominique Akouassi, journaliste et critique littéraire, en service au quotidien gouvernemental ivoirien, Fraternité Matin. Enfin, le moment très attendu: l'échange entre l'auteur et l'assistance.

A tour de rôle, apprend-on, journalistes, étudiants et autres passionnés de belles lettres posent leurs questions à l'auteur de «Fils de prélat». Avec beaucoup d'assurance et de persuasion, Armand Claude Abanda répond à toutes les préoccupations de ses nombreux admirateurs. Le célibat des prêtres, l'accueil du livre auprès de la communauté religieuse, la disponibilité et le coût du livre, entre autres.

Le Représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun a tenu à préciser que son œuvre est loin d’être une attaque contre l'Eglise, mais plutôt un document qui décrit une réalité. L’occasion pour Armand Claude Abanda de dédier également son roman aux jeunes bien représentés, parmi les 500 personnes présentes. Il leur prodigue de précieux conseils afin de réussir dans la vie : «Pour atteindre les meilleurs altitudes, il ne suffit pas d'avoir les meilleures aptitudes, encore faut-il développer de bonnes attitudes et à condition que cela devienne une habitude», devise-t-il sous un tonnerre de vivats et youyous.

C'est dans cette bonne ambiance que l'auteur va procéder à la dédicace proprement dite du roman. Il n’aura pas été facile pour le président du conseil d’administration de l’Iftic-Sup de satisfaire le long rang qui s'est formé aussitôt.

En rappel, «Fils de Prélat» d’Armand Claude Abanda est inscrit sur la liste des manuels scolaires de la République gabonaise, en classe de Seconde. «Les Ivoiriennes et Ivoiriens à leur tour souhaitent que des démarches soient entreprises afin que cet ouvrage puisse aussi être proposé sur la liste des manuels scolaires de la Côte d'ivoire. Au regard de l'engouement du public, une nouvelle page s'ouvre certainement pour ce livre, surtout à Abidjan, capitale culturelle de l'Afrique de l'Ouest», écrit Info Matin.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique