Cameroun - Loi des finances 2021: Le député Adamou Koupit milite en faveur de la réduction du train de vie de l’Etat

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Nov-2020 - 11h35   8901                      
2
Koupit Adamou archives
L’élu de l’Union Démocratique du Cameroun émet le vœu que les charges de fonctionnement de l’Etat n’augmentent pas, et surtout que les fonctionnaires se conforment à la conjoncture économique actuelle.

Le Premier ministre chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a présenté le projet de budget de l’Etat pour le compte de l’année 2021, le mercredi 25 novembre 2020 à l’Assemblée Nationale.  Les députés ont reçu ce projet de loi des finances 2021, et l’apprécient différemment. L’honorable Adamou Koupit, un député de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC), un parti de l’opposition, est plutôt soucieux des dépenses liées au fonctionnement de l’Etat, et milite en faveur d’une réduction considérable du train de vie de l’Etat.

«Nous observons qu’il y a une légère augmentation des recettes de l’ordre de 17%. Mais le Premier ministre a parlé de prévisions de dépenses courantes de l’Etat en valeur absolue sans dire qu’elle est la variation. Nous pensons qu’il a fait exprès puisque la majorité des députés ont demandé une baisse importante des dépenses courantes de l’Etat. Nous ne voulons plus que le budget 2021 présente une quelconque augmentation des charges de fonctionnement de l’Etat. C’est peut être exprès qu’il ne s’est pas prononcé dessus », a-t-il réagi dans les colonnes du quotidien Le Jour de vendredi 27 novembre 2020.

 L’élu du département du Noun dans la région de l’Ouest plaide surtout pour que les fonctionnaires se conforment à la conjoncture économique ambiante, qui commande par ailleurs une rationalisation des dépenses pour éviter de mettre à mal l’économie.

«Nous allons travailler en tant que député pour examiner ce budget. Si ce n’est pas dans le sens de la réduction du train de vie de l’Etat, on fera ce qu’on a à faire pour que le budget qui sera voté respecte cette tendance de la réduction du train de vie de l’Etat pour rester conforme à la conjoncture économique actuelle», renchérit Koupit Adamou.

Pour mémoire, l’Etat table sur un budget de 4 865,2 milliards de FCFA au titre de l’exercice 2021.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique