Cameroun - Louis Paul Motaze (ministre des Finances): «Les députés ont adopté la loi de règlement 2019, tout comme le rapport de la Chambre des comptes de la Cour suprême l’avait déjà approuvé»

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Nov-2020 - 12h59   5821                      
0
Louis Paul Motaze Archives
L’argentier national s’est prononcé le 18 novembre 2020, après l’adoption de la loi de règlement 2019 par la Commission des finances et du budget de l'Assemblée nationale.

Le 18 novembre 2020, l’Assemblée nationale a adopté la loi de règlement 2019. Ce travail a été fait précisément, par les membres de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale. C’était après avoir sondé la pertinence des dépenses publiques engagées dans le cadre de la loi de finances 2019. Au sortir de ces travaux où il a convaincu les députés, le ministre des Finances (MINFI), Louis Paul Motaze, s’est dit satisfait. Il s’est exprimé dans les colonnes du quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 19 novembre 2020.

«La loi de règlement voulait qu’on s’attache à l’exécution de 2019. Et les députés l’ont adopté, tout comme le rapport de la Chambre des comptes de la Cour suprême l’avait déjà approuvé», a déclaré l’argentier national dans les colonnes du journal.

Avant de continuer en disant que: «les deux institutions ont jugé que les dépenses ont été conformes aux prescriptions du gouvernement. On a eu des taux de réalisation disparates par ci-par par-là, mais cela peut bien se comprendre. C’est dû au fait que l’année 2019 a été une année de crise, à cause de l’incendie à la Société nationale de raffinage, avec toutes les conséquences que l’on peut imaginer. Cette situation a impacté le domaine de l’activité, des recettes pétrolières, ainsi que la perception des recettes de Taxe sur la valeur ajoutée. On a ainsi eu des taux de réalisation de 100% et d’autres qui le sont un peu moins», lit-on.

En rappel, pour cette loi de règlement, les recettes s’élèvent à 4 974 milliards de FCFA et les dépenses sont à 5 156 milliards de FCFA.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique