Cameroun - Lutte contre la fraude: Grace à une vidéo publiée sur le réseau social Facebook, la police démantèle un entrepôt clandestin spécialisé dans le siphonage des bouteilles de gaz domestique à Douala

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Feb-2021 - 12h37   8527                      
5
Siphonnage de bouteilles de gaz Liliane Ndangue
Deux individus ont été interpellés sur le site par les forces de maintien de l’ordre.

Depuis plusieurs jours, une vidéo montrant deux jeunes hommes en train de manipuler des bouteilles de gaz domestique dans un lieu qui s’apparente à un entrepôt, a fait le tour des réseaux sociaux. Capturée depuis un lieu surélevé par un voisin curieux, ladite vidéo qui a été abondamment relayée, a fini par attirer l’attention des éléments de la Brigade départementale de contrôle et de répression de la fraude dans le Wouri, qui, aidés par la police ont réussi à retrouver ce lieu de dépôt de bouteilles de gaz. Arrivés sur place, plus précisément au quartier Yassa, à la sortie Est de la ville de Douala, ces derniers ont mis la main sur deux individus.

Il s’agit des nommés Dipanda Patrice et Deffo Anatole. D’après nos confrères d’Equinoxe Télévision, leur sale besogne consistait à diminuer la quantité de gaz contenue dans les bouteilles de 12 kg avant de procéder ultérieurement à leur vente sur le marché. L’ensemble du stock de gaz domestique présent sur le site a été saisi par la délégation régionale de l’Eau et de l’Énergie. Il sera revendu aux enchères après un contrôle minutieux initié afin d’évaluer la qualité du produit contenu dans les bouteilles. Quant aux deux malfrats appréhendés, ils vont être remis à la Police Judiciaire pour exploitation.

«Nous allons les saisir réellement et nous allons les mettre à la disposition de la police judiciaire pour les besoins d’enquête. Parce que ceux sur qui on a pu mettre la main ne sont que des exécutants. Certainement la police va mener son enquête pour connaitre ceux qui se cachent derrière cette activité», a déclaré au micro d’Equinoxe Aurelie Sosso, déléguée départementale du Commerce du Wouri.

Aux consommateurs réguliers de gaz qui ne souhaitent plus être la cible de telles pratiques, Aladji Hassan, marketeur interviewé par nos confrères, recommande ceci: « Nous profitions de cette occasion pour faire un appel à tous les consommateurs de gaz en leur demandant d’exiger quand ils se rendent dans un point de vente qu’on passe leur bouteille sur une balance, car ils doivent connaitre le poids exact du produit».

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique