Cameroun - Lutte contre le Coronavirus: 70 hygiénistes communautaires de la région de l’Est formés à la prévention et au contrôle de la maladie

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Jun-2020 - 10h08   488                      
0
Ville de Bertoua, Chef-lieu de la Région de l'Est Archives
La formation a eu lieu à l’école des infirmiers de Bertoua les 17 et 18 juin 2020.

Le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune paru le 29 juin 2020 rapporte que 70 volontaires de la région de l’Est, venant en majorité des districts de santé de Bertoua et d’Abong-Mbang, ont suivi une formation à la prévention et au contrôle de l’infection à Coronavirus. C’était les 17 et 18 juin 2020, à l’école des infirmiers de Bertoua.

Cette formation est une initiative de Plan international Cameroon. Elle a pour mission «de mettre à la disposition des populations, des volontaires formés aux tâches d'hygiène pour riposter contre le coronavirus. Tout en se familiarisant avec le mode de transmission, les symptômes et les mesures barrières, ces volontaires ont été préparés à répondre aux préoccupations des populations afin de les orienter et de les amener à prendre conscience du danger de la maladie», relève le journal.

Cette formation n’est ni la première, ni la dernière action de Plan international dans la région de l'Est. «Nous avons organisé des activités de sensibilisation de la population en faisant la promotion des mesures barrières. Nous avons également positionné des kits de lavage des mains à des endroits à forte population et nous nous apprêtons à distribuer 12 400 kits d'hygiène dans les ménages de certaines communautés de la région de l'Est, où nous avons identifié des éléments de vulnérabilité et de risques élevés», a confié Dr. Collins Sayang, directeur des programmes à Plan international Cameroon, au reporter.

Pour Dr. Anicet Désiré Mintop, gestionnaire de l'incident dans la région de l'Est, «ce projet de formation des hygiénistes vient à point nommé… la situation épidémiologique de la région de l'Est et les instructions données par le ministre de la Santé publique obligent à aller vers une décentralisation et une déconcentration de la gestion du Covid-19», lit-on.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique