Cameroun – Lutte contre le Coronavirus: Samuel Eto’o et ses partenaires ont entamé l’opération de distribution des kits de protection et de vivres le vendredi 17 avril 2020

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Apr-2020 - 15h40   4437                      
9
Distribution des denrées Facebook
Pour cette première sortie, les équipes de la fondation Samuel Eto’o se sont déployées au quartier New Bell dans l’arrondissement de Douala 2e

Samuel Eto’o l’avait annoncé par voie de communiqué le 15 avril dernier. L’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun, a indiqué qu’il comptait, avec l’aide de partenaires tels que l’agence de management Utopia et la Société de pari en ligne BETOO, qu’il comptait distribuer des kits de protection contre le coronavirus et des denrées alimentaires à 50 000 foyers issus des couches les plus défavorisées de la société camerounaise.

Chose promise chose due! Ce vendredi 17 avril 2020, les équipes de la fondation Samuel Eto’o se sont déployées dans les artères du quartier New-Bell dans l’arrondissement de Douala II, où elles ont tour à tour sensibilisé les populations, les encourageant à se laver régulièrement les mais avec de l’eau et du savon. Elles ont ensuite procédé à la distribution des denrées alimentaires, telles que du riz,  du sel, etc. ainsi que des kits de lavage de mains composés d’eau potable (offerte par la société Madiba de l’Union des Brasseries du Cameroun), eau de javel et savon.

Les équipes de la Fondation Samuel Eto' préparent les paquets à distribuer aux pooulations (c) Facebook

D’après le chronogramme qui a été rendu public par l’ancien attaquant du FC Barcelone, l’opération s’est poursuivie ce samedi 18 avril 2020 à Deido et à Bonaberi. Le 19 avril 2020, ce sera au tour de Bepanda TZF et de Makepe Missoke. Le lendemain soit le 20 avril, ce sont les quartiers de Tergal et Mbanga Mpongo qui vont recevoir les équipes de la Fondation Samuel Eto’o.  La dernière opération de distribution dans la ville de Douala  aura lieu le mardi 21 avril 2020, au quartier Bois des Singes.

Le véhicule qui transportait les vivres (c) Facebook

Après la capitale économique, ce sera au tour des villes de Buea, Yaoundé et Bafoussam.

 

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique