Cameroun - Lutte contre le COVID-19: Le maire de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, annonce la déploiement de 500 agents de santé communautaire pour la sensibilisation

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Mar-2020 - 08h19   2760                      
0
Roger Mbassa Ndine archives
Ils auront pour mission de faire une sensibilisation de proximité. C’est l’une des résolutions prises pendant la réunion du 21 mars 2020 à Douala entre les différents magistrats communaux.

Les contaminés de COVID-19 ne font qu’augmenter au Cameroun malgré les mesures prises par le gouvernement et entrées en vigueur le 18 mars 2020. E n cause, le non-respect de consignes recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le ministère de la Santé Publique.

Ainsi, pour aider les populations à se conformer et renforcer les mesures du gouvernement; les maires des six communes d’arrondissements du département du Wouri et le maire de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, réunis le 21 mars 2020, ont décidé «de la mobilisation de 500 agents de santé communautaire en liaison avec la délégation régionale de Santé publique du Littoral pour une sensibilisation de proximité», rapporte le quotidien bilingue national Cameroon Tribune dans son édition du 23 mars 2020.

En dehors de cet engagement, les maires ont aussi décidé «de la suspension des autorisations d’occupation de la voie publique pendant 15 jours à compter du 23 mars 2020; du renforcement des mesures de prévention dans les services publics; de la mise en place autant que possible, en collaboration avec les forces de maintien de l’ordre, des patrouilles qui vont sillonner pour veiller au respect des règles prescrites», note notre confrère.

Roger Mbassa Ndine et ses pairs ont également pris l’engagement ferme de: «soutenir les personnes les plus exposées à l’instar des personnels de santé, des transporteurs par taxis et motos-taxis, les bayam-sellam entre autres, en installant des bornes de lavage des mains dans les lieux publics, avec fourniture de solutions hydro-alcooliques», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Enfin, les maires se sont engagés à pérenniser ce cadre de concertation pendant toute la durée de la pandémie du COVID-19.

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique