Cameroun - Lutte contre le COVID-19: Le Ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda, autorise Madeleine Tchuente (Ministre de la Recherche Scientifique) à fabriquer la Chloroquine

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Apr-2020 - 12h14   5190                      
4
Boite de Chloroquine archives
Le patron du département de la Santé a donné son accord de principe à sa consœur pour la production de ce médicament en rupture de stock au Cameroun, après que celle-ci en a émis le souhait.

Le Ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie, a donné un avis favorable à la requête de la Ministre de la Recherche Scientifique et de l'innovation, Madeleine Tchuente, laquelle avait émis le souhait, conformément à sa stratégie sectorielle de lutte contre le COVID-19, de fabriquer la Chloroquine, utilisée au Cameroun, ainsi que dans plusieurs pays dans le monde, à titre curatif pour les malades testés positifs au Coronavirus.

Dans une correspondance adressée par le Ministre de la Santé à sa consœur de la Recherche Scientifique, Malachie Manaouda écrit : «J'ai l'honneur de vous faire connaître qu'en ce moment, le protocole de soin mis en place par les cliniciens dans le cadre du traitement des patients positifs au COVID-19, est construit autour de la Chloroquine».

La Chloroquine ainsi approuvée (à titre curatif), est cependant en rupture car, elle avait été retirée sur le marché camerounais il y a quelques années. Étant donné, qu'elle fait partie des médicaments administrés aux patients de COVID-19, et dont certains l'ayant pris ont pu trouver la guérison, le ministre de la Santé a jugé opportun de marquer son accord pour sa fabrication.

«Aussi voudrais-je, au cas où vous aurez des intrants nécessaires disponibles, vous demander de bien vouloir lancer dès ce jour, sous la surveillance qualité des laboratoires agréés, la production dudit médicament», renchérit Malachie Manaouda dans sa lettre datée du 6 avril 2020.

Le Ministère de la Recherche Scientifique et de l'innovation se dit prêt à pallier le déficit, et Madeleine Tchuente, la patronne de ce maroquin, croit savoir que le Cameroun a la capacité de produire jusqu'à 6000 comprimés de Chloroquine par minute. 

 

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique