Cameroun - Lutte contre le COVID-19: L’Ordre National des Medecins du Cameroun appelle le gouvernement à renforcer le dispositif de réponse et la capacitation du personnel médical en prévision d’une éventuelle explosion de la pandémie

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Mar-2020 - 12h18   1904                      
0
Le ministre de la Santé en blouse bleue A l’aéroport international de Yaoundé MINSANTE
L'Ordre national des Médecins a donné un point de presse ce 24 mars 2020 à Yaoundé.

L’Ordre National des Médecins du Cameroun (ONMC), l’Ordre des pharmaciens, l’Ordre des chirurgiens-dentistes et l’Ordre des Professionnels Médico-Sanitaires (OPMS), d’un commun accord se sont réunis le 24 mars 2020 pour tirer la sonnette d’alarme face à cette affection «extrêmement contagieuse et dangereuse», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 25 mars 2020.

C’était au cours d’une conférence de presse qu’ils ont organisé au siège de l’ONMC à Yaoundé.

Représentés par leurs différents présidents dont, Dr Guy Sandjon, président de l’ONMC, Dr Prosper Hiag, président de l’Ordre des pharmaciens, Dr Chantal Tankoua Sunou, présidente de l’Ordre des chirurgiens-dentistes et Innocente Mantsana de l’Ordre des professions médico-sanitaires (OPMS),  ils ont dit leur détermination à stopper ce tueur mondial.

«L’ONMC va offrir un millier de masques d’ici la semaine prochaine à nos collègues. Une sorte de soutien moral », a souligné le président de l’ONMC.

Pour ce qui est du plan de riposte anti-Covid-19, «les professionnels de la santé étant en première ligne et plus exposés à cette pandémie, Dr Guy Sandjon leur recommande d’observer des mesures de sécurité qu’ils maîtrisent mieux que le reste de la population. Mais aussi, de se donner corps et âme certes, mais en faisant attention à leur propre sécurité et celle de leurs proches. Mais surtout et avant tout, de respecter les règles d’éthiques et de déontologie», note le quotidien.

Pour les populations, il a demandé de respecter les mesures gouvernementales. Il appelle les autorités à renforcer entre autres, le dispositif de réponse: le recensement et la capacitation du personnel médical en prévision d’une éventuelle explosion de l’épidémie. Aussi, à encourager et accompagner les industriels pour produire des gels hydro-alcooliques et des masques, relève le journal.

L’Ordre des professions médico-sanitaires, pour sa part, recommande aux autorités sanitaires de renforcer les capacités des professionnels de santé sur les modules de surveillance, suivi et riposte contre les urgences épidémiologiques, entre autres.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique