Cameroun – Lutte contre le racisme: La mort de Georges Floyd aux Etats-Unis inspire un album à l’artiste musicien Wise Antangana

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Aug-2020 - 09h51   2116                      
13
Wise Atangana Wise Atangana
Intitulé Justice For Peace: Black Lives Matter, l’artiste dénonce à travers cet opus le racisme contre les personnes de race noires au Canada et partout à travers le monde.

A propos de l’engagement des artistes,  Roger Vailland, écrivain, essayiste et scénariste français  disait «l’engagement particulier de l’artiste, c’est de descendre aux entrailles des choses et de rendre exactement ce qu’il a découvert». Wise Atangana, artiste canadien d’origine camerounaise n’a pas eu besoin d’enfoncer les mains très profond dans le cambouis, pour y extraire l’injustice, le racisme et l’intolérance qui gangrènent la société dans laquelle il vit. Il a juste suffit qu’il jette un regard vers les Etats-Unis d’Amérique, pour que sa créativité se mêle à son sens de l’engagement et qu’il en résulte un album musical au fort accent de révolte.

«Justice for peace: Black Lives Matter», la galette musicale née de ce processus de création a surtout été inspirée par la mort tragique de Georges Floyd, un homme noir décédé au Etats-Unis, suite à son interpellation par plusieurs policiers blancs. Les émeutes et les manifestations qui ont suivi cet événement tragique, ont fini par convaincre l’artiste qu’il était plus qu’urgent d’accentuer la sensibilisation autour des notions d’unicité, de tolérance et de respect de l’autre.

«La thématique abordée dans cet album c’est de répondre à la tragédie qui s’est déroulée sous nos yeux avec le cas Georges Floyd. Mais aussi de proposer des solutions innovantes et créatives pour faire face au racisme systémique et anti Noir qui est une réalité au Canada. Le projet ne cible pas particulièrement le Cameroun, mais je serai ravi de partager nos réalités d’ici avec les camerounais du Cameroun t de partout dans le monde, à travers mes chansons et le slam. Car tout n’est toujours pas rose comme nous le voyons à la télé», a-t-il indiqué.

Pour promouvoir son nouvel album, Wise Atangana qui est à la fois musicien, poète, slameur et activiste compte lancer une grande campagne de sensibilisation qui  à terme, permettra de récolter des fonds pour créer un studio et un centre pour les artistes à Ottawa, son lieu de résidence, qui sera spécialement réservé aux artistes et entrepreneurs noirs.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique