Cameroun - Maahlox répond au Sous-préfet: «J'espère au moins que LA PROSTITUTION est interdite dans Douala 5e»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Jun-2017 - 20h37   4437                      
15
Maahlox, rappeur camerounais Archives
Le rappeur réputé pour n’avoir pas sa langue dans sa poche vient de répondre à l’interdiction de son spectacle émise par le Sous-préfet de Douala V.

Dans un arrêté, Jean-Mrie Tchakui Noundié a interdit le spectacle du rappeur Maahlox, prévu le 6 juillet 2017 au snack-bar MERMO situé au quartier Bonamoussadi à Douala. L’autorité administrative qui demande au Commissaire de sécurité publique du 12e arrondissement de Douala de faire exécuter sa décision explique que «les déclarations controversées du concerné [Maahlox, NDLR], donnent souvent lieu à de vives tensions et rixes lors de ses spectacles».

La réaction du rappeur ne s’est pas fait attendre. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, il écrit: «J'espère au moins que LA PROSTITUTION est interdite dans Douala 5».

En 2015, une autre autorité administrative s’était déjà illustrée dans ce registre. Joseph Tover Twanga, alors Préfet du Département de la MIFI, avait interdit de diffusion sur son territoire de commandement la chanson «Coller la petite» du rappeur Franko, pour «incitation à la dépravation».

 

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique