Cameroun – Manifestation: Après que le sous-préfet d’Edéa 1er ait autorisé la marche de soutien à Paul Biya prévue ce 31 Juillet, un cadre du MRC menace

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2021 - 09h39   10784                      
3
Le sous-préfet d'Edéa 1er Stéphane Nké Ndjana Facebook
La Fondation Djessy, proteste contre l’accueil que la Brigade Anti Sardinards a réservé au Président camerounais au début de son séjour en Suisse. L’opposant Pierre Emmanuel Binyam accuse l’autorité administrative d’injustice.

Une manifestation de supporters du président de la République Paul Biya, se déroule en principe depuis 10 heures ce 31 Juillet à Edea. Son organisateur, la Fondation Djessy a obtenu le 27 Juillet 2021 une autorisation du sous-préfet de l’arrondissement d’Edea 1er.  Stéphane Nké Ndjana  a  délivré à son représentant Irénée Mandeng,  un récépissé de déclaration de manifestation publique « en vue d’organiser à partir de 10 heures dans les artères de la ville d’Edea une marche de soutien à son excellence monsieur Paul Biya selon l’itinéraire Place des fêtes-Rond Point Quartier d’amour-Hôtel de ville-Maison du parti RDPC- Centre commercial-Préfecture d’Edéa ».  

La Fondation Djessy, structure sociale qui travaille pour l'amélioration des conditions de vie des personnes âgées et démunies veut donner le change à la Brigade Anti Sardinards qui a bruyamment manifesté son opposition au séjour de Paul Biya en Suisse il y a deux semaines. Elle entend condamner ce qu’elle qualifie d’ « actes ignobles » et « réaffirmer le soutien au chef de l’Etat ».  

L’autorisation de cette marche n’est pas vue d’un bon œil dans les rangs du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Pierre Emmanuel Binyam,  un de ses communicants  a posté sur Facebook cette nuit un message dans lequel il dénonce la décision du sous-préfet d’Edéa 1er et menace d’organiser une manifestation. « M. Le Sous-préfet d'Edea 1er, je tiens à vous informer que si le RDPC sous la bannière de l'association Djessy de Irénée Mandeng marche ce samedi à Edea, dimanche je mènerai une marche avec le MRC à Edea dans le même itinéraire. Pas de 2 poids 2 mesures », a écrit l’opposant.

L’acte de Stéphane Brice Nké Ndjana est survenu près d’une semaine après l’interdiction de la manifestation « pacifique » que le MRC projetait à Yaoundé le 25 Juillet 2021. Le parti de Maurice Kamto disait vouloir  ainsi faire la promotion du « vivre ensemble », de la « paix » dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, témoigner sa « solidarité » aux populations de l'Extrême-Nord en proie aux exactions de Boko Haram, mais aussi promouvoir l’intégration nationale et lutter contre le « tribalisme ». Le MRC rapportait alors que le sous-préfet de Yaoundé 1erHarouna Nyandji Mgbatou,  l’avait interdite pour « risque grave de trouble à l’ordre public et risque de propagation de la Covid-19 ».

Les opposants s’offusquaient de ce que dans le même temps des marches de jeunes du RDPC destinées à soutenir Paul Biya aient été autorisées à Mokolo (région de l’Extrême-Nord) et Bertoua (région de l’Est).  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique