Cameroun - Manifestation contre Paul Biya en Suisse: Selon un ancien directeur de l'hôtel Intercontinental de Genève, la première visite de Paul Biya dans ce palace, remonte à 1969.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Jul-2021 - 13h53   4714                      
1
Paul et Chantal Biya de retour à Yaoundé, 5 juillet 2019. PRC
Il était alors directeur du cabinet civil de la présidence de la République.

Deux ans après un séjour particulièrement mouvementé, le président de la République, Paul Biya est revenu en Suisse il y a de cela 6 jours.  Comme à l'accoutumeée, celui qui préside aux destinées des camerounais depuis près de 40 ans, a pris ses quartiers à l'hôtel Intercontinental de Genève. Le programme du chef de l'État ne prévoit aucune visite officielle. Vraisemblablement, il s'agit une fois encore de l'un des nombreux séjours privés qu'il aime à s'offrir depuis 1969, comme l'évoque Herbert Schott, l'ancien directeur général de l'hôtel Intercontinental, dans son ouvrage L’Hôtelier  paru en 2007. Sa fidélité à ce palace 5 étoiles frisse l'obsession. Elle n'a d'égal que la folie dépensière qui s'empare de l'homme du 6 novembre 1982, quand il y séjourne. Depuis son accession à la présidence  jusqu’en 2017, le  coût estimé de ses séjours s'élève à 65 millions de dollars (36 116 697 500 FCFA) soit une facture de 40 000 dollars (22 168 161 FCFA) par nuit pour toute la délégation camerounaise, révélait un consortium de journalistes d'investigations se penchant sur la criminalité économique.

Ces excès ne sont plus vus d'un bon œil par certains opposants camerounais qui résident pour la plupart en occident. Ces derniers se sont donnés pour mission de perturber tous les séjours de Paul Biya en Suisse, tout comme dans tout autre pays étranger où il se rendrait. En 2019, ces protestataires rassemblés au sein d'une organisation baptisée Brigade Anti-sardinards, avaient contraint le Chef de l'État à  écourter son séjour en Suisse, en multipliant les manifestations devant son hôtel. Ils ont entamé une démarche similaire ce samedi 17 juillet 2021 et espèrent obtenir les même résultats.

S'il bénéficie de la protection de la police génévoise qui a quadrillé toute la zone où est situé son lieu de résidence, Paul Biya peut tout aussi bien compter sur la CRTV qui depuis près de 4 jours, rappelle à ses compatriotes,  la sacralité inhérente à la fonction de président de la République.  A la télévision,  à la radio, sur les plateformes numériques et les réseaux sociaux, le media du service public de radiodiffusion, multiplie les reportages, relaie les interviews et les déclarations des hommes politiques, acteurs de la société civile et membres du gouvernement appelant au respect des institutions. Ceci, pour inviter les camerounais à se désolidariser des appels à l'insurrection scandées par la brigade Anti-sardinards. 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique